office@keren-nolyor-el.com

Israël : le nombre de nouveaux prêts immobiliers a augmenté de 21 % en Mars

Israël : le nombre de nouveaux prêts immobiliers a augmenté de 21 % en Mars

Les faibles taux d’intérêt ont fait monter les nouvelles prises de prêts immobiliers à leur montant mensuel le plus élevé depuis plus d’un an.

Selon les données publiées aujourd’hui par la Banque d’Israël, l’économie israélienne avec un taux d’intérêt à 0% a grandement influé sur le marché hypothécaire. La prise de nouveaux prêts immobiliers a bondi de 21% en Mars à 5,6 milliards de shekels, contre 4,6 milliards en Février, et 4,5 milliards en Mars 2014.

Le nombre de prêts immobiliers pris en Mars était le plus élevé de cette dernière année, et l’un des nombres les plus élevés pris pendant un seul mois au cours des dernières années. La seule fois ou la prise de prêts immobiliers avait approché ce chiffre était récemment, en Décembre, quand 5,5 milliards de NIS ont été pris en prêts hypothécaires, juste après l’annulation du plan de TVA à 0 % de l’ancien ministre des Finances Yair Lapid.

Ce chiffre énorme pour la prise de crédits en Mars comprend les rachats de crédit. Le rachat de crédit est encouragé par le ministère de la Construction et du Logement, qui a étendu le programme pour ceux qui ont le droit de racheter leurs crédits jusqu’à la fin du mois d’Août, en raison d’un faible taux de participation à ce jour.

La prise de nouveaux crédits immobiliers du mois de mars montre un écart entre les hypothèques à taux d’intérêt fixe et celles a taux variable qui s’élargit de plus en plus.

Pendant des années, les emprunteurs avaient préféré les prêts hypothécaires à taux variable, mais au cours de la dernière année, l’écart s’est rétréci et, depuis janvier, les crédits à taux fixe ont été l’instrument financier préféré en raison de faibles taux d’intérêt. Bien qu’en Janvier et en Février la préférence pour les crédits immobiliers à taux fixe par rapport aux prêts à taux variable était à moins de 200 millions de shekels, en Mars l’écart s’est creusé de 500 millions de NIS.

Parmi les nouveaux prêts immobiliers pris en Mars, 3,05 milliards NIS en prêts ont été pris à taux fixe, et 2,55 milliards NIS ont été pris à taux variable.

L’équivalent de 3,57 milliards de NIS en crédits n’étaient pas liés à l’indice des prix à la consommation (inflation), tandis que 1,95 milliards de NIS en nouveaux prêts l’étaient.

Comments are closed.