office@keren-nolyor-el.com

Haifa est la ville la plus demandée par les acheteurs d’immobilier

Selon le site de petites annonces yad2, malgré l’air pollué, Haifa devance Tel Aviv en terme de recherche de logements.

Selon les données du site de petites annonces yad2, le prix moyen d’un appartement de seconde main de quatre pièces à Tel Aviv a atteint le prix de 3,37 millions de NIS en 2015, et Tel Aviv est la ville la plus chère d’Israël en terme d’immobilier. Selon les données, Tel Aviv est en deuxième place derrière Haifa en terme de demande de logements, et se trouve en pôle-position en ce qui concerne le volume de l’offre immobilière.

Haifa a dépassé Tel Aviv en terme de demande d’appartements en dépit de la pollution de l’air dans la ville, et les deux villes sont suivies par Beersheva, Jérusalem et Rishon LeZion en termes d’offre et de demande immobilière sur le site yad2.

En ce qui concerne les prix, Givatayim est en deuxième place après Tel Aviv, avec un prix moyen pour un appartement de seconde main de quatre pièces de 2.7 millions de NIS. Ramat Hasharon est la suivante, ou un appartement d’occasion de quatre pièces coute 2,6 millions de NIS, suivie par Jérusalem, avec 2,46 millions de NIS, et Herzliya, avec 2,42 millions de NIS.

La ville la moins chère en Israël selon les chiffres de yad2 est Tibériade , où le prix moyen d’un appartement de seconde main de quatre pièces est de 761.604 NIS. D’autres endroits bon marché pour acheter des biens immobiliers de seconde main sont Kiryat Ata, ou le prix moyen est de 886.462 NIS, suivi d’Akko ou le prix moyen est de NIS 908.971. Ces villes sont suivies par Beersheva, avec un prix moyen de 1,03 millions de NIS et Karmiel, ou le prix moyen est de 1.033 millions de NIS.

Les chiffres de yad2 montrent que Tibériade est la ville qui offre le meilleur retour sur les appartements de locations en Israël, à 4,3%. Tibériade est suivie d’Acre, à 4,2%, puis Kiryat Ata avec un retour de 3,92%, puis Hadera à 3,48% et finalement Ashkelon, à 3,37%.

La ville de Karmiel offre les loyers mensuels les plus bas pour des appartements de quatre pièces, à 2694 NIS. Karmiel est suivie par Tibériade, ou les loyers moyens sont de 2.729 NIS. Puis, viennent Beersheva, à 2.880 NIS, Kiryat Ata, à 2.892 NIS et Ashkelon, à 3.051 NIS.

Gal Ofarim, VP du Marketing à Yad2, a dit aux médias israéliennes:  » nos statistiques montrent que les efforts à court terme du gouvernement n’aideront pas a améliorer les conditions du marché du logement. Les prix des appartements vont continuer d’augmenter. Il n’y a aucune augmentation de l’offre et il y a une augmentation de la demande, donc les prix ne sont pas en baisse. Si le gouvernement élargit l’offre, il y a une chance que les prix baissent. Il y a eu beaucoup de slogans, comme celui de la TVA à 0% et ainsi de suite, mais, finalement, tout le monde a besoin d’immobilier, et selon nos données, nous ne voyons pas une baisse imminente des prix. « 

L’indice yad2 examine les dernières transactions effectuées dans la zone souhaitée selon les rapports à l’administration fiscale. Le site fournit également des informations sur la région, tels que des détails sur le voisinage, le niveau d’éducation moyen de la région, et ainsi de suite.

Formulaire express

Formulaire express

Cliquez ici

Comments are closed.