office@keren-nolyor-el.com

Immobilier 2017 : Bilan des promesses face aux réalités. 

Le 3/01/2018 l’actuel ministre des Finances Moshé KAHLON accompagné de Yoav GALANT, ministre du Logement, sont revenus sur le bilan de l’année 2017 en matière de Logement et d’Immobilier au cours d’une conférence de presse réunissant tous les acteurs de la lutte contre la hausse des prix de l’immobilier.

Bilan des promesses face aux réalités. 

Acquisition au sein des projets dits de prix ciblé.
Objectif : 18,500 ventes.
Réalité : 10,000 ventes.
Responsables : les ministres des Finances et du Logement ; le Cadastre.
 
La quantité d’appartements vendus par les promoteurs dans le cadre des projets dits de  » prix ciblé  » en 2017 est légèrement supérieure à la moitié des objectifs que les ministères s’étaient fixés.
Cela représente moins d’un dixième des ménages éligibles à ce plan – environ 113,000 – ou encore moins d’un quart de ceux ayant déjà été tiré au sort – 42,000 -.
Les lois encadrant ce type de projets ne permettent de vendre les appartements qu’une fois le permis de construire délivré par la collectivité locale.
Semble que la machine est plutôt bien huilée lorsqu’il est question des loteries et des appels d’offres, mais qu’elle s’enraye avant obtention du permis de construire.

 
 Validation et planification de futurs logements.
Objectif : 105,000 logements.
Réalité : 127,000 logements.
Responsable : l’Administration en charge de la planification territoriale. 
 
L’Administration en charge de la planification territoriale continue de planifier l’aménagement du territoire, en particulier sur des terres vierges lors de l’explosion de la crise immobilière.
Cette réussite est en partie due à la rapidité du Comité de planification rapide, qui en a planifié 40,000, mais surtout grâce aux progrès réalisés en matière de bureaucratie au sein des comités régionaux, leur permettant notamment d’atteindre les objectifs gouvernementaux.
À noter que le Comité de planification rapide devrait disparaitre ; de fait, il fut créé afin de répondre provisoirement à une situation de crise en matière de planification.


Mise en vente de terres gouvernementales à des fins immobilières.
Objectif : 65,000 logements.
Réalité : 69,000 logements.
Responsable : L’Administration des Terres Israéliennes – ATI.
 
Avant d’applaudir, il convient de s’intéresser aux méthodes de mises en vente des terres par l’ATI.
Et c’est là que le bas blesse… En effet, seuls 43 % – soient 30,000 logements – de ces terres ont été vendus dans des zones demandées, à l’instar du Goush Dan, de la région Centre et Jérusalem.
Ainsi, les 57 % restants l’ont été dans des zones peu demandées…


 
Mises en chantiers.
Objectif : 60,000 logements.
Réalité : 50,000 logements.
Responsable : Le département du Logement au sein du ministère des Finances.
 
Sauf chiffres exceptionnels au cours du dernier trimestre 2017, l’année 2017 devrait être la plus faible en matière de mises en chantiers depuis ces 3 dernières années.
Il s’agit là de l’indice le plus important quant à l’accomplissement des objectifs que le gouvernement s’est fixé : augmenter l’offre.
Tous les autres indices ne sont rien si celui-ci est en baisse…


Achats de terres gouvernementales par des promoteurs.
Objectif : 45,000 logements.
Réalité : 46,000 logements.
Responsable : L’Administration des Terres Israéliennes – ATI.
C’est l’une des principales réussites du gouvernement.
Toutefois, vendre des terres est simple, mais pour peu que les zones géographiques ne soient pas attractives, ou encore les prix trop élevés, trouver les clients est plus difficile.
Il est question d’une augmentation de 27 % de ce chiffre comparativement à 2016.
La dernière fois que le gouvernement avait atteint ces chiffres était sous la gouvernance d’Ariel SHARON, lors des vagues d’immigration depuis les pays de l’ex-URSS.



Projets immobiliers voués à la location.
Objectif : 4,000 logements.
Réalité : 2,220 logements.
Responsable : L’Administration des Terres Israéliennes – ATI – et  » appartement à louer « .
Bien qu’en deçà des objectifs fixés, le gouvernement s’est toutefois félicité d’avoir doublé ce chiffre par rapport à 2016.
Cependant, avec 1,000 logements en 2016 et 2,200 en 2017, on est bien loin des objectifs fixés par le responsable de la société  » appartement à louer « , qui n’est autre que l’ex-ministre des Finances Yair LAPID, à savoir 150,000 logements destinés uniquement à la location.
Calcalist

Comment créer sa société en Israël ?

Cliquez ici