office@keren-nolyor-el.com

Selon le BCS, les prix de l’immobilier en Israël n’ont pas bougé

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – les prix de l’immobilier n’ont pas bougé pour la période mars-avril 2018, et n’ont baissé que de 0.20 % au cours de l’année écoulée.
L’indice du coût de la vie a augmenté de 0.50 % au mois de mai 2018.

Selon les chiffres du BCS publié le 15/06/2018 et contrairement à la période février-mars 2018, les prix de l’immobilier n’ont pas bougé pour la période mars-avril 2018, tandis que l’indice du coût de la vie a augmenté de 0.50 % au mois de mai 2018.
L’indice des prix de l’immobilier indique que les prix de l’immobilier n’auraient « baissé » que de 0.20 % au cours de la période mars-avril 2017 à mars-avril 2018.
Cet indice étudie les transactions premières et secondes mains sur l’ensemble du territoire et n’est pas pris en compte dans le calcul de l’indice du coût de la vie.

Au cours de la période septembre-octobre 2017, les prix ont baissé de 0.30 %, pas de changements pour octobre-novembre ; baisse supplémentaire de 0.60 % pour novembre-décembre, 1 % pour décembre 2017-janvier 2018, 0.50 % pour janvier-février 2018 et une légère remontée de 0.10 % pour février-mars 2018.
À noter que les chiffres des 3 derniers mois pourraient être révisés du fait de transactions récemment déclarées à l’Administration Fiscale.

En terme de répartition territoriale, la Capitale connaît une augmentation de 1.10 %, le Nord de 0.20 %, Haifa 0.50 %, tandis que le Centre enregistre une baisse de 0.40 % et Tel Aviv 0.30 % ; pas de changements pour le Sud.
Les prix des premières mains ont augmenté de 1.60 %.
Au cours de la période mars-avril 2018, les opérations de « prix ciblé » représentaient 26.20 % des transactions contre 28 % pour la période février-mars 2018 ; ces chiffres sont toutefois amenés à évoluer.

Selon les chiffres du BCS, les ventes de premières mains avec un total de 21,956 ventes seraient en chute libre de 19.20 % au cours de la période mai 2017-avril 2018 comparativement à la période mai 2016-avril 2017.
Le mois d’avril 2018 a toutefois enregistré 1,731 ventes de premières mains, contre 1,568 le mois précédent soit une augmentation de 10 % ; chiffre intéressant, seules 500 ventes sur les 1,731 l’étaient dans le cadre d’opérations de « prix ciblé ».

Au cours de la période février-avril 2018, la demande de logements de première main était de 8,440 logements , dont 57% étaient de nouveaux logements vendus et le reste, environ 43%, en cours de construction.
Il s’agit d’une diminution de 8.40 % par rapport aux trois mois précédents (novembre 2017-janvier 2018) ; toutefois, après déduction des facteurs saisonniers (fêtes et autres jours chômés), l’on observe une augmentation de 0.70 % au cours de ces trois mois.
Ces chiffres prennent en compte les logements de première main vendus, ceux en cours de construction et pas en vente, à l’instar des groupements d’acheteurs, ou encore des constructions privées.

Par ailleurs, début juin l’Économiste en chef du ministère des Finances publiait une étude selon laquelle le nombre total d’appartements achetés en avril était de 6,200, dont environ 500 l’étaient dans le cadre d’opérations de « prix ciblé » et 5,700 aux prix du marché.
Ainsi, le nombre de transactions sur le marché libre a diminué de 7 %, suite à une baisse continue depuis février 2017.
Depuis mars 2018, cette baisse est de 30 % soit le plus bas volume depuis avril 2004.

En parallèle, l’indice du coût de la vie a augmenté de 0.50 % au mois de mai 2018 ; 0.80 % depuis le début de l’année.
Les prix ont particulièrement augmenté dans les secteurs suivants : 9.70 % pour les fruits et légumes frais, 7.10 % habillement et chaussures, 1.10 % pour les secteurs de la culture et des loisirs.
L’alimentaire de manière générale a baissé de 0.60 %.

Enfin, au cours des 12 derniers mois (mai 2018 par rapport à mai 2017), l’indice du coût de la vie a augmenté de 0.50 %, toutefois, si l’on déduit le logement, il a baissé de 0.10 %.
Selon la tendance qui se dégage de la période de février 2018 à mai 2018, le taux de croissance annuel de l’indice du coût de la vie a atteint les 1.50 % annuels.

Ynet

Qui sommes-nous ?

Qui sommes nous !

Cliquez ici