office@keren-nolyor-el.com

Une quatrième tour prévue pour le complexe Azrieli.

La nouvelle tour se dressera sur 91 étages, comprenant des bureaux, des habitations mais également des logements.
À sa base sera construit un centre commercial qui la reliera à celui déjà existant sous les 3 autres tours existant déjà,ainsi qu’un accès au futur métro.

Le 19/12/2019, le groupe Azrieli annonçait qu’il allait entamer la construction de la quatrième tour du complexe près de 20 ans après la construction des 3 premières.
Cette quatrième tour aura l’allure d’une spirale courant sur 91 étages, à l’intersection de la voie routière Begin et de la rue Moses.
Il s’agira de la plus haute tour d’Israël qui sera construite sur un terrain de 8 dunams acquis en 2013 pour la modique somme de 374 millions de shekels.
Au total, le complexe Azrieli aura coûté la bagatelle de 2.5 milliards de shekels.

La nouvelle tour totalisera une surface de 150,000 mètres carrés, soit une surface égale à la totalité des 3 tours déjà existantes (50,000 mètres carrés chacune).
Contrairement aux tours existantes, la nouvelle tour comprendra également des logements pour une surface globale de 27,000 mètres carrés, 65,000 seront par ailleurs consacrés à des bureaux, 15,000 à l’hotellerie et encore 15,000 à des surfaces commerciales.
Par ailleurs, 1,150 places de parkings viendront agrandir le parking actuellement existant.

À la base de la tour 13,000 mètres carrés viendront rejoindre le centre commercial déjà existant aux pieds des 3 premières tours, reliant ainsi les 4 tours entre elles.
Cette surface aura également un accès au futur métro actuellement en cours de construction à Tel Aviv, qui devrait selon les estimations du groupe Azrieli drainer le passage d’environ 100,000 personnes par jour.
Le toit de cette surface marchande accueillera des espaces verts, tandis que le toit de l’immeuble sera réservé à un restaurant qui surplombera toute la ville.

Les principaux défis dans le cadre de cette construction sont les bouchons qui devraient s’amplifier lors de la construction, mais également la circulation des piétons qui sera quelque peu entravée.
Ainsi, quelques aménagements seront nécessaires en ce sens, tels que l’agrandissement des trottoirs, ou encore la construction de ronds-points.

Au cours de la conférence de presse donnée pour présenter le projet, Dana AZRIELI actuelle PDG du groupe Azrieli a rappelé qu’en « 1998 nous avons changé la face de Tel Aviv, en faisant des tours Azrieli le nouveau pôle commercial, mais également centre d’affaires de la ville ».
Et de rappeler : « lorsque nous avons entrepris la construction de ce centre, les gens n’ont pas manqué de nous railler, et tous pensaient que nous étions tombés sur la tête ; pourtant, en 2008 ces tours incarnaient le symbole de Tel Aviv. 20 ans après nous avons décidé de construire la tour Sarona, qui s’étendra sur 265 mètres, mais surtout la fameuse quatrième tour du complexe Azrieli, la « Spirale » qui culminera à 350 mètres de hauteur ».

Globes

Vidéos Chroniques immobilières

Cliquez ici