Chargement...

Les conclusions de l’Économiste en chef sont sans appel, les investisseurs sont de retour !
Les conclusions de l’Économiste en chef sont sans appel, les investisseurs sont de retour !

S’appuyant sur une enquête menée en novembre 2020, ils mettent en lumière qu’en dépit des mesures de confinement prises pour tenter de parer à la crise de la Covid-19, les ventes d’appartements en novembre 2020 ont augmenté de 15 % par rapport à novembre 2019 ; concernant les investisseurs, leur part à progresser de 75 % !

Les opérations dites de « dating of rocks fossils and geologic events answers » sont en chute libre et ce en dépit de multiples tentatives de la part du ministère des Finances visant à le présenter comme un programme attractif, permettant à chacun de réaliser l’accession à la propriété foncière.

En dépit de la crise de la Covid-19 qui semble s’installer dans le temps, le mois de novembre 2020 confirme à nouveau le retour des investisseurs sur le marché Immobilier.

Le nombre de ventes est en augmentation de 15 % en novembre 2020 comparativement à novembre 2019 et de 45 % par rapport au mois précédent, ce qui est notamment à imputer aux mesures de confinement prises durant ce même mois.
Ces chiffres ont entre autres été publiés par l’Économiste en chef aux termes de son rapport publié sur les chiffres de l’immobilier en novembre 2020.

Autre chiffre intéressant, celui de la part grandissante des investisseurs dont la proportion dans le nombre de transactions réalisées est en nette augmentation comparativement à la même période l’année précédente.

De fait, avec un total de 2,100 transactions réalisées par des investisseurs au cours du seul mois de novembre 2020 sur un ensemble de 11,100 transactions réalisées, leur part est en augmentation de 75 % par rapport à novembre 2019.

Au total ils représentent 19 % des transactions soit une progression de 6.50 % comparativement à l’année précédente et + 1 % par rapport à octobre 2020.
Il convient toutefois de tempérer ces chiffres en rappelant qu’ils sont loin de ceux précédents l’augmentation de la taxe d’acquisition en juin 2015.

À noter également que la part des ventes réalisées par les investisseurs à également crue de 33 % entre novembre 2019 et novembre 2020.

Autre chiffre intéressant souligné par le ministère des Finances, la part des indépendants parmi les investisseurs depuis le début de la crise de la Covid-19, tout particulièrement à Tibériade et Nazereth où leur nombre au sein des ventes réalisées a grandi de 10 % comparativement à novembre 2019.
Cette tendance est à contre-courant de celle observée dans la région Centre ou encore à Beer Sheva, où leur part dans les ventes réalisées a diminué de 2 à 5 %.

Sur les 11,100 transactions immobilières réalisées en novembre 2020, 4,000 ventes furent réalisées par des promoteurs, dont seulement 1,000 dans le cadre d’opérations dites de « prix ciblé » (appartements dont les prix très en deçà des prix du marché sont vendus dans le cadre d’une loterie soumise à de nombreux critères de participation).

Concernant ce type de projets, la moitié des appartements vendus le furent à Haïfa et Beer Sheva ; de manière générale, force est de constater qu’ils sont en nette perte de vitesse avec une chute de leurs ventes de 38 % en novembre 2020 comparativement à l’année précédente.

En parallèle, les ventes de VEFA – Ventes en État Futur d’Achèvement – classiques sont en forte progression, à savoir 53 % par rapport à novembre 2019.
Netanya se distingue tout particulièrement avec une augmentation de 250 % des ventes en novembre 2020 par rapport à novembre 2019.

Pour ce qui est des ventes de particulier-à-particulier, soit 7,100 logements, elles progressent également de 17 % sur l’ensemble du territoire en novembre 2020 comparativement au même mois l’année précédente et de 49 % par rapport à octobre 2020.

Une seule ville connaît toutefois une baisse de 5 % en novembre 2020 par rapport à l’année précédente, à savoir Tel Aviv, tandis que Beer Sheva enregistre la plus forte progression avec une augmentation des ventes de 31 %.

Cette dernière a par ailleurs enregistré une baisse des transactions en VEFA de 17 %.
Au sein du ministère des Finances, l’on estime que ce sont tout particulièrement les investisseurs qui ont fait les chiffres de Beer Sheva, qui est considérée comme étant la capitale du Sud du pays.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!