office@keren-nolyor-el.com

Le marché des crédits immobiliers Israélien en perte de vitesse

Le marché des crédits immobiliers Israélien en perte de vitesse

Selon la Banque Centrale d’Israël, le nombre de nouveaux crédits immobiliers les mois derniers était en baisse de 17% par rapport à janvier 2014.

Un examen plus spécifique des données montre que 2,2 milliards de shekels en crédits immobiliers à taux d’intérêt variables et 2,3 milliards de shekels en crédits à taux d’intérêt fixes ont été absorbés, ce qui représente une baisse de 18% et 15% respectivement.

De plus, les chiffres avancés par la banque Centrale d’Israël montrent que le marché des crédits immobiliers a ralenti au cours du mois de janvier. En effet, 4,57 milliards de shekels en nouveaux crédits immobiliers ont été reçus en janvier, ce qui constitue une baisse de 17% comparé au nombre de crédits recensés en janvier 2014.

Le mois de décembre 2014 a été très soutenu en termes de crédits immobiliers avec 5,5 milliards de shekels en nouveaux crédits, après que le gouvernement ait annoncé l’annulation du projet de loi du de l’ancien Ministre des Finances Yair Lapid (aujourd’hui président du parti Yesh Atid).

Ce projet, qui avait pour but de fixer la TVA à 0% sur les biens de première main jusqu’à 1,6 millions de shekels pour les nouveaux acheteurs, croula sous le poids des critiques qui venaient de part et d’autre, du gouvernement comme du secteur privé. Le résultat fût que de nombreux acheteurs potentiels qui attendaient la mise en oeuvre de la mesure décidèrent de se lancer sur le marché et obtenir des crédits.

Le mois de janvier a connu une baisse en termes de crédits, mais les chiffres mensuels sont tout de même 5,4% plus élevés qu’ils ne l’étaient pour la création de nouveaux crédits en 2014.

Comments are closed.