office@keren-nolyor-el.com

Les prises d’hypothèques du mois de Juin atteignent un nouveau record

Les prises d’hypothèques du mois de Juin atteignent un nouveau record

Les prises d’hypothèques du mois de juin ont dépassé la moyenne mensuelle de 2014 de 40%.

L’augmentation de la taxe à l’achat pour les investisseurs immobiliers a propulsé le marché hypothécaire vers un nouveau record au mois de Juin. Selon les estimations du système bancaire, le volume des nouveaux prêts hypothécaires pris au cours du dernier mois a totalisé 6,5 milliards de NIS, un record, et 40% de plus que la moyenne mensuelle de l’année écoulée. Le précédent record de 5,8 milliards de shekels en Août 2012 a également été affectée par le changement de réglementation, une augmentation de la TVA pendant le mois suivant, ce qui à fait que les nouveaux appartements sont devenus plus chers et a causé la présentation de nombreuses nouvelles offres.

Les chiffres exceptionnels du marché ont été stimulés par la hausse de la taxe à l’achat imposée récemment par le ministre des Finances Moshe Kahlon, qui a décidé que la taxe serait dorénavant de 8% pour un appartement d’une valeur allant jusqu’à 4,8 millions de NIS et de 10% pour un appartement qui vaut plus que 4.8 millions de NIS. La hausse des impôts vise à réduire l’activité des investisseurs sur le marché, ce qui réduira la demande jusqu’à ce que Kahlon introduise des mesures visant à augmenter l’offre dans le marché du logement.

La hausse de la taxe a été initialement conçue pour prendre effet au début du mois de Juillet, mais le ministère des Finances a constaté que les investisseurs couraient après les appartements afin de les acheter avant que la hausse de l’impôt ait pris effet. Il a finalement été décidé de porter la hausse de la taxe vers l’avant, et celle-ci est entrée en vigueur la semaine dernière. Cependant, des sources du système bancaire disent que la hausse de la taxe d’achat ne rafraîchira pas le marché hypothécaire dans les prochains mois.

Selon un cadre supérieur de l’industrie bancaire, de nombreux investisseurs se sont précipité pour signer des accords avant que la taxe augmente, mais ceux-ci ne vont que terminer le processus de prise d’hypothèque dans les mois à venir, et il semble donc que les chiffres du marché hypothécaire seront également forts de Juillet à Septembre.

Les prises d’hypothèques de Janvier à Juin de 2015 ont totalisé près de 32 milliards de shekels.

Un autre facteur qui affecte le marché hypothécaire est la chute du marché obligataire. Les chutes dans ce marché ont affecté les prix du marché hypothécaire et ont augmenté les prix, principalement dans les prêts hypothécaires à taux d’intérêt variables, dans lequel l’ancre qui fait peser les taux d’intérêt est le rendement dans le marché des obligations, mais aussi pour les prêts hypothécaires à taux fixe d’intérêt. La hausse du taux d’intérêt hypothécaire pour les différents types de prêts hypothécaires a atteint 1%, une augmentation significative dans un marché avec un taux d’intérêt moyen de 2-3%. Néanmoins, les acheteurs d’appartements, et en particulier les investisseurs, ne sont pas dissuadés, et poussent le marché vers de nouveaux sommets records.

Comments are closed.