Emission d'appels d'offres pour des relocalisation de Tsahal
office@keren-nolyor-el.com

Le Ministère de la Défense émet des appels d’offres pour une relocalisation à grande échelle de Tsahal

Le plan de 250 millions de NIS permettra de libérer des terrains occupés par Tsahal pour la construction de 60.000 appartements.

Le Département de l’Ingénierie et de la Construction du Ministère de la Défense publiera bientôt des dizaines d’appels d’offres de « planification », d’une valeur de 250 millions de NIS, pour le démantèlement de treize bases de Tsahal occupant près de 2000 hectares au coeur du pays, ainsi que la construction de 2 millions de mètres carrés de nouvelles bases au nord et au sud d’Israël. Les offres visent les grands promoteurs immobiliers, qui présenteront des plans qui permettront à l’armée de quitter les installations existantes et de se réinstaller dans de nouvelles bases.

Le Département de l’ingénierie et de la construction du ministère de la Défense a organisé une conférence spéciale pour les acteurs principaux de l’immobilier en Israel mercredi dernier, afin d’annoncer le début de mise en œuvre du plan, qui appelle à près de 50 projets de démantèlement et 13 délocalisations.

Le processus comprendra l’évacuation complète de dix bases militaires dans le centre d’Israël et le démantèlement partiel de trois bases supplémentaires; pendant ce temps, trois nouvelles bases seront construites dans le Néguev, ainsi que 19 projets dans des bases existantes, ce qui permettra d’améliorer considérablement les capacités opérationnelles de Tsahal tout en réduisant les coûts pour les unités militaires.

Au total, le ministère de la Défense quittera près de 2000 hectares, va démolir 1,5 millions de mètres carrés d’installations et des millions d’autres d’infrastructure. Les camps militaires nommés dans le cadre du processus comprennent Tzrifin, Sirkin, Tel Hashomer, Glilot, Sde Dov, Givatayim, Kastina, Tira 148, et la prison Six à Atlit. Le plan offrira un espace pour la construction de plus de 60.000 appartements au centre d’Israël et des centaines de milliers de mètres carrés d’espace commercial. Le mouvement historique aidera à propulser l’armée israélienne dans l’avenir et renforcer les communautés des zones périphériques d’Israël.

Les premiers projets publiés sont les suivants:

  1. L’évacuation progressive de Tel Hashomer et la relocalisation de la base « Bakum » à Ramla.

2. Le démantèlement de la base aérienne Sirkin et la délocalisation de certaines unités à la base aérienne Bilu à Rehovot.

  1. Le déplacement de l’aéroport militaire de Sde Dov à l’une des bases de l’armée de l’air israélienne dans le centre d’Israël.
  1. La construction d’une base multi-branche à Ramla pour inclure le Bakum.
  1. L’évacuation et la relocalisation de la base Bahad 16 (base de formation) de Tzrifin à Ramla.
  1. La mise en place de la base Shura près de Matzliah et la relocalisation de plusieurs unités militaires
  1. L’expansion de la Base Bilu et la délocalisation des unités de Sirkin.
  1. La construction de centres logistiques dans le nord, le centre et le sud d’Israël.
  1. Le déplacement de l’atelier principal du véhicule de Tzrifin à trois nouveaux centres.

10. Le démantèlement de la base à Tirat Carmel pour libérer le terrain pour la construction civile.

11. La mise en place de la Base d’Amos près d’Afula et la relocalisation de ses futures unités.

Formulaire express

Formulaire express

Cliquez ici