office@keren-nolyor-el.com

Bat Yam – Tel Aviv : vers une ville unique ?

À la demande de la municipalité de Bat Yam, le ministère de l’Intérieur a créé un comité chargé de trancher sur la question de fusionner les villes de Bat Yam et Tel Aviv-Yaffo.
Le comité recommande une fusion d’ici novembre 2018.
Arieh DERHY, ministre de l’Intérieur, attend les réactions des différents maires concernés avant de trancher sur la question.

Présidé par Benny OUAKNINE, ancien maire d’Ashkelon, le comité en charge de trancher sur la question de fusionner les villes de Bat Yam et Tel Aviv-Yaffo a recommandé leur fusion d’ici novembre 2018 à la condition que la fusion soit supervisée par une administration spécialement créée pour cette fusion, qui servira à préparer le terrain.
Le comité a remis son rapport au vice-ministre de l’Intérieur, Mordechai COHEN, afin d’en débattre plus amplement au sein de la direction du Ministère.
À ce stade, Arieh DERHY, ministre de l’Intérieur, attend les réactions des différents maires concernés par cette fusion, avant d’analyser le rapport du Comité et de trancher sur la question.

Il est question d’une fusion des mairies de Tel Aviv-Yaffo et Bat Yam, ou avec celles de Rishon LeTsion et Holon ou encore d’une répartition des impôts et paiements perçus entre les 4 mairies.
Par ailleurs, 4 des 5 membres composant le comité ont recommandé de fusionner les mairies des villes de Bat Yam et Tel Aviv-Yaffo.

Ainsi, le Comité a émis 3 recommandations visant à préserver le budget de la ville de Bat Yam jusqu’à la fusion des villes, à savoir :
Aide apportée par la mairie de Tel Aviv-Yaffo allant jusqu’à 30 millions de shekels,
Aide gouvernementale de 30 millions de shekels,
Restructuration de la mairie de Bat Yam pour un coût de 20 millions de shekels.

Le Comité recommande également que :
La fusion se fasse au plus vite, de préférence lors des élections municipales, à savoir novembre 2018 ;
Bat Yam continue à avoir une mairie et soit considérée comme un arrondissement de Tel Aviv,
Soit spécialement créée une administration gouvernementale afin de gérer cette fusion avant, pendant et les 5 années suivant la fusion, et ce afin de coordonner les différents services administratifs et gouvernementaux liés à cette fusion, mais également valider les différents plans des deux mairies, ou encore apporter son soutien en matière de communication auprès des citoyens des 2 villes et vérifier la qualité des services leurs étant dispensés.

Le Comité à été créé en août 2014 par le ministre de l’Intérieur et c’est seulement au terme de nombreuses visites sur le terrain et d’une trentaine de débats publics et privés, qu’il a rendu son rapport en novembre 2016.
À l’annonce de la remise du rapport par le comité, la mairie de Tel Aviv a déclaré par la voix de son porte-parole  » nous n’avons pas encore reçu les recommandations de la part du Comité ; une fois ces-dernières en notre possession, nous les analyserons et réagirons en fonction. Pour autant, conscients que l’État d’Israël compte nombre de municipalités et plus particulièrement dans la région Centre, nous pensons qu’il est bon de les affilier aux grandes villes du pays, telle que Tel Aviv-Yaffo, afin d’en améliorer la gestion mais également la qualité de service apporté aux citoyens. Toutefois, simplement donner une partie des impôts perçus n’est pas une solution viable et nous ne la soutiendrons pas. « 

Ynet

Contact

Cliquez ici