office@keren-nolyor-el.com

Investissement immobilier : habitation ou commercial ?

Vous hésitez entre de l’immobilier commercial ou d’habitation ? Les avantages et inconvénients dans cet article !

Quels sont les avantages de l’immobilier commercial ?
Face à des prix de l’immobilier d’habitation en constante ascension, de plus en plus d’investisseurs se tournent vers le commercial, tels que des murs de boutiques, des places de stationnement, des zones industrielles, entrepôts, hôtels et bureaux.
Ce type d’investissement permet notamment de jouir d’une meilleure rentabilité que dans l’immobilier classique, mais offre également de nombreux autres avantages.

Des revenus stables dans le temps et fructueux : tout comme l’immobilier d’habitation, le commercial permet de percevoir des revenus stables dans le temps et fort à parier qu’il aura pris de la valeur au moment de sa vente comparativement à son prix d’achat.
Par ailleurs, la rentabilité est plus élevée que celle de l’immobilier d’habitation ; de fait, elle est de 10 % environ contre 3 % pour l’habitation.

L’immobilier commercial est plus accessible : tout d’abord du fait des surfaces ; il s’agit généralement de plus petites surfaces que pour l’immobilier d’habitation. Mais aussi au niveau du prix : lorsque l’immobilier classique se vendra aux alentours des 40-50,000 shekels/mètre carré dans le Centre de Tel Aviv, celui de bureaux se vendra entre 10 et 13,000 au coeur des centres d’affaires.

Des baux plus longs : lorsque dans l’immobilier classique les baux sont généralement annuels, dans l’immobilier commercial, ils sont généralement de cinq années avec des options de renouvellement.

Des taux d’emprunt avantageux : pour un bureau d’une valeur d’acquisition de 1,000,000 de shekels financé à 70 %, il est possible de gagner entre 8 et 10,000 shekels/mois après amortissement du prêt.

Quels sont les avantages de l’immobilier d’habitation ?
Des possibilités d’investissements responsables et fructueux à long terme : investir dans la Périphérie est bien moins coûteux qu’en ville ce qui augmente la rentabilité.
Par ailleurs, les locataires étant généralement des jeunes couples avec des profils de qualité permettront de valoriser et développer le quartier/la ville, faisant ainsi mécanniquement augmenter la valeur du bien.

La rentabilité : sans aucun effort elle sera en moyenne de 3 % annuel.

Qui investit dans le commercial ?

Ceux dont un plan d’épargne d’environ 200 à 300,000 shekels s’est débloqué et souhaitant percevoir des revenus sur le long terme.
Cette solution correspond par exemple aux retraités ou encore aux indépendants désireux d’avoir au moins un revenu fixe.

Immobilier d’habitation ou immobilier commercial ?
Au vu de la situation actuelle, semble que l’immobilier commercial est plus avantageux.
De fait, il présente une rentabilité oscillant entre 8 et 10 %, est plus facile d’accès en matière de prix d’acquisition, avec des baux plus longs et des perspectives d’enrichissement plus intéressantes dans le temps.
Cette tendance devrait se maintenir durant les années à venir.
Il convient toutefois de prendre en considération la fiscalité, avec un impôt marginal de 30 % contre 10 % pour l’immobilier d’habitation ; par ailleurs, les taux d’emprunt restent plus faibles pour l’immobilier que pour le commercial.

Calcalist

Comment créer sa société en Israël ?

Cliquez ici