Bat Yam : en route vers une fusion avec Tel Aviv ! - Crédit Immobilier en Israël
office@keren-nolyor-el.com

Bat Yam : en route vers une fusion avec Tel Aviv !

Le renouvellement urbain que connaît Bat Yam représente une augmentation de 36 % de son parc immobilier.
L’adjoint à l’architecte urbain : « la fusion avec Tel Aviv permettra d’apporter de nouveaux services à nos clients ».

20,000 nouveaux logements devraient s’ajouter à Bat Yam dans le cadre du renouvellement urbain qu’elle connaît.
En ce sens, 5,600 logements devraient être détruits et 25,000 construits venant agrandir le parc immobilier de la ville de 36 %, passant de 55,000 à 75,000 logements.
Ces projets sont planifiés au sein même de la ville du fait que Bat Yam n’ait pas de terres constructibles disponibles.

Ces 25,000 constructions sont réparties entre 91 projets, dont 42 ont déjà été validés par le Bureau municipal en charge de l’aménagement du territoire et devraient prochainement être validés par le Comité régional ; 28 autres ont été validés sur le principe et doivent maintenant passer les différentes étapes.
Un projet comprenant 275 appartements et 17,000 mètres carrés de bureaux est déjà en cours de construction, tandis que d’autres sont en passe d’obtenir le permis de construire.

Le sud de la ville devrait devenir le pôle économique de la ville et s’étendre sur 650 dunams, entre les rues Yoseftal, Haneviim et Harav Nisenbaum ; devraient y être construits 1.4 millions de mètres carrés de bureaux et 4,900 appartements sur 20 millions de mètres carrés.
Ces surfaces commerciales sont essentielles pour cette ville qui aspire à donner plus de services à ses habitants, à l’instar de Tel Aviv.
De fait, la taxe d’occupation – Arnonah – est plus élevée pour le commercial que pour l’habitation.

Et tout est à refaire dans cette ville !
La plupart des bâtiments datent des années 50-60 et menacent pour certains de s’écrouler !
Cela fait une dizaine d’années que la municipalité a pris sur elle – à l’instar de Tel Aviv, avec laquelle elle devrait fusionner d’ici 2023 – de créer des zones mixtes, à savoir habitations, bureaux et commerces. Ce savant mélange permet d’une part de percevoir une taxe d’occupation élevée pour ce qui est des surfaces commerciales, tout en baissant celle des habitations.
Elle a en parallèle mis l’accent sur les transports en commun afin de désengorger les routes.

Du fait de la taille de la ville et du manque d’espaces constructibles, il ne faut pas s’attendre à d’immenses parcs ou encore 2 parkings par appartement, toutefois, il y aura une place de parking pour chacun, des écoles, cafés, lieux de loisirs et autres…
Nombre de projets compteront plusieurs dizaines d’étages, ce qui devrait changer le panorama de la ville.

Toutefois, le principal frein à ces vastes projets est d’ordre financier.
C’est pour cela que le gouvernement a proposé de rattacher la ville de Bat Yam à celle de Tel Aviv, ce qui lui permettrait de faire face à ses difficultés financières.

Calcalist

La formule infiné

La formule Infiné

Cliquez ici