office@keren-nolyor-el.com

Banque Centrale d’Israël : baisse de l’emprunt moyen de 2.10 % en décembre

L’emprunt moyen aurait baissé de 2.10 % au cours du mois de décembre 2018 pour atteindre les 692,000 ILS.
Au total 5.4 milliards de shekels ont été décaissés soit une augmentation de 3 %.
Comparativement au mois de novembre 2018 la part des investisseurs a augmenté de 21 %.

Selon les chiffres publiés par la BCI – Banque Centrale d’Israël – 5.4 milliards de shekels auraient été empruntés au cours du mois de décembre 2018, soit une augmentation de 3 % comparativement au mois de novembre 2018 au cours duquel 5.2 milliards furent empruntés.
Toutefois, et si l’on ne tient pas compte des jours fériés et chômés, il s’agit d’un total de 5.8 milliards de shekels, soit une augmentation de 12 % comparativement au mois précédent.
Il s’agît d’une augmentation similaire par rapport à décembre 2017 ; de fait, jours fériés et chômés mis à part, il est question d’une augmentation de 9 %.

Dans les faits, l’on observe que le volume des crédits immobiliers est en augmentation depuis septembre 2018.
Par ailleurs, l’on observe que les taux sont en augmentation depuis le mois de juillet, avec un taux moyen indexé à l’inflation de 3.42 % et un taux fixe moyen non-indexé de 4.13 %.
Ces taux sont toutefois similaires à ceux de novembre 2018.

Bien que le volume des crédits immobiliers n’ait pas explosé au cours du mois de décembre 2018, les banques ont tout de même décaissés 8,373 dossiers, soit 13 % de plus que le mois précédent.
Décembre 2018 fut d’ailleurs le mois le plus important de l’année 2018.
Par ailleurs, sur l’ensemble des dossiers, 1,209 le furent à des fins d’investissement, soit une augmentation de 21 % des investisseurs d’un mois sur l’autre ; en novembre ils ne furent que 953 dossiers.
Autre chiffre important, bien que le nombre de dossiers et le volume de financement aient augmenté, le financement moyen a connu une baisse, passant de 707,000 ILS à 692,000 ILS, soit une baisse de 2.10 %.

La majorité des dossiers décaissés le furent pour des financements oscillant entre 45 % et 60 % de la valeur du bien, soient 2,097 dossiers, tandis qu’il est question de 1,961 dossiers pour les financements entre 60 et 75 % de la valeur du bien.
Enfin, concernant les financements de 30 à 45 % de la valeur du bien, il est question de 1,271 dossiers.

Calcalist

Comment créer sa société en Israël ?

Cliquez ici