office@keren-nolyor-el.com

Baisse de 6 % des crédits immobiliers pour avril 2019

Au cours du mois d’avril 2019, le volume global de crédits hypothécaires contractés a atteint la somme de 5 milliards de shekels.
Ce chiffre est en baisse de 6 % comparativement à celui de mars 2019, mais en augmentation de 20 % comparativement à avril 2018.

Selon les chiffres publiés par la BCI – Banque Centrale d’Israël – le 2/06/2019 et relatifs au marché des crédits hypothécaires, le mois d’avril 2019 s’est distingué par une baisse significative du volume global des emprunts contractés.
Au total, les banques ont octroyé leur concours financier à hauteur de 4.982 milliards de shekels, tandis qu’il était question de 5.281 milliards le mois précédent, mars 2019, soit une baisse de 5.60 % d’un mois sur l’autre.
Autre chiffre intéressant, le nombre de dossiers de financement connaitrait une baisse similaire, passant de 7,528 en mars 2019 à 7,123 en avril 2019, ce qui démontre que l’emprunt moyen n’a pas baissé.

Rien d’alarmant toutefois et il serait prématuré de parler de fléchissement de la tendance : de fait, les chiffres dans ce domaine, conjointement à ceux des prix de l’immobilier, connaissent une croissance régulière et maintenue depuis plusieurs mois déjà.
Pour rappel, au cours d’avril 2018, les banques octroyèrent leur concours financier à hauteur de 4.147 milliards de shekels, soit une augmentation de 20 % en l’espace de 12 mois.
Par ailleurs, et comparativement aux mois précédents, ces chiffres sont stables et dans la moyenne ; ils sont même meilleurs que ceux de février 2019, ou encore septembre 2018 qui – en raison des fêtes religieuses tombées au cours de jours ouvrables – fut le mois le plus faible en terme de chiffres.

La baisse connue en avril 2019, et toujours en comparaison avec le mois passé, a touché l’ensemble des prêts.
Toutefois, les financements à levier élevé, à savoir ceux oscillant entre 60 et 75 %, restent les plus courants, à savoir 35 % des emprunts contractés (soit 1.781 milliards de shekels), ce qui témoigne d’une grande part de primo-accédants accédant à la propriété foncière.
Viennent ensuite ceux oscillant entre 45 et 60 % de financement et représentant 34 % du marché (1.701 milliards de shekels) ; à noter que ces-derniers incluent également des primo-accédants, ceux pour lesquels le concours financier dépasse les 50 % de financement.
Le reste se partage comme suit : 1.057 milliards de shekels pour des emprunts oscillant entre 30 et 45 % de financement ; 378 millions de shekels pour ceux allant jusqu’à 30 %.
À noter qu’au total, 4 dossiers de financement ont dépassé les 75 % de financement.

Calcalist

Un financement personnel adapté à vos besoins !

Cliquez ici