office@keren-nolyor-el.com

Un nouveau marché s’ouvre aux investisseurs, celui des invendus !

Quatre années durant, le ministère des Finances et l’ATI – Administration des Terres d’Israël –  ont mené une guerre sans concessions aux investisseurs.
Ces-derniers se voient pourtant ouvrir un nouveau marché : les appartements restants des opérations dites de « prix ciblé ».
En cause ? 873 appartements invendus.

Au terme d’une guerre de 4 années menée par le ministère des Finances et l’ATI contre les investisseurs, ces-derniers auront finalement gain de cause.
De fait, début septembre 2019 a été validée par l’ATI la proposition du ministère du Logement consistant à donner accès aux investisseurs aux appartements invendus dans le cadre d’opérations dites de « prix ciblé ».
Ainsi, ceux que l’on avait eu de cesse de vouloir éloigner du marché immobilier, se voient finalement proposée une occasion en or : des appartements à prix-cassés ; en effet, les promoteurs devront s’en tenir au prix sur lequel ils se sont engagés dans le cadre des opérations dites de « prix ciblé », quand bien même l’acheteur serait un investisseur.

Cette décision vient avant toute chose porter secours aux promoteurs qui se retrouvent avec des invendus en dépit des réductions offertes pour ces appartements.
Bien que devant les soulager, cette décision est toutefois conditionnée par de nombreuses contraintes : l’opération sera limitée à 25 % des invendus qui devront être sur le circuit de ces opérations depuis au moins 2 années et qui n’auront par ailleurs pas trouvé preneurs parmi les candidats éligibles à ces opérations.
Une seconde tranche de 25 % devra être mise en location durant une période d’au minimum 5 années, avec un loyer indexé à l’indice des loyers publiés par le BCS – Bureau Central des Statistiques.
En contre-partie, le promoteur bénéficiera d’un allègement fiscal durant toute la période de la location et sera en droit de les vendre au terme de la période de location.
Concernant les 50 % restants, le promoteur ne pourra les commercialiser sur le marché classique qu’au terme d’une période de 5 années suivant la livraison de l’immeuble.

Pour rappel, les opérations dites de « prix ciblé » ont vu le jour en 2015, elles comptabilisent à ce jour : 140,000 participants, 75,000 appartements vendus et 873 invendus, dont la plupart se trouvent dans la Périphérie.
Les prix des appartements oscillent entre 6,400 et 9,600 ILS selon la zone, soient des appartements à moins de 1 million de shekels.

Enfin, le ministère du Logement a fait savoir qu’il avait pris conscience des différences de demande sur le territoire et qu’il mettrait dorénavant l’accent sur les zones à forte demande, que ce soit en matière d’appartements à la location longue-durée ou d’appartements à la vente.

Calcalist

Un financement personnel adapté à vos besoins !

Cliquez ici