office@keren-nolyor-el.com
+33 (0)1 77 38 14 65

Tel Aviv s’oppose à la construction de chambres d’hôtel !

En dépit du manque cruel de chambres d’hôtel et de l’expansion des locations saisonnières dans la ville de Tel Aviv, a récemment été rejeté un projet de 4,000 chambres d’hôtel au motif « qu’il y a suffisamment de projets hôteliers en cours dans la ville ».

En dépit du manque cruel de chambres d’hôtel et de l’expansion des locations saisonnières dans la ville, a récemment été rejeté un projet de plusieurs milliers de chambres d’hôtel, tandis qu’il avait été validé dans le cadre d’un plan d’aménagement de la ville, le plan Tel Aviv 5000.
Validé en 2015, ce-dernier prévoyait la possibilité de rajouter un étage aux immeubles d’hôtels existants, quand bien même ces-derniers viendraient à excéder la hauteur maximale autorisée ; même règle pour les terrains destinés à l’hôtellerie.
Ce plan prévoyait ainsi l’ajout de 2,000 chambres aux hôtels existants et la construction de 2,000 chambres supplémentaires ; au total 4,000 chambres.

L’une des conditions à la mise en oeuvre de ce plan était l’élaboration par le comité en charge de l’aménagement du territoire d’un dossier en détaillant les étapes et conditions… dossier qui n’a jamais été rédigé à ce jour ; comme si la mairie ne s’intéressait pas à ce projet…
De son côté, cette dernière explique « qu’au cours des 3 dernières années, nombre d’hôteliers ont investi la ville sans avoir besoin d’encouragements financiers et autres ; or, ce plan avait pour finalité d’encourager la construction et la réaffectation d’immeubles existants en hotels. Semble que ce-dernier n’est plus utile ».

De leur côté, les hôteliers se disent surpris, mais également inquiets, par la position de la municipalité qui contrevient avec les objectifs du maire en matière d’accueil du tourisme dans la ville.
« Le manque de chambres d’hôtels ne fait qu’augmenter ! ».
Pis, cette décision est d’autant plus étonnante lorsque l’on revient sur les propos du maire courant octobre lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il confiait vouloir augmenter le nombre de touristes à 4 millions de visiteurs par an au sein de la ville.
Selon lui, cet objectif était notamment conditionné par l’augmentation du parc hôtelier, mais aussi une régulation des locations saisonnières.

Pour Eitan SCHWARTZ, en charge de l’office du tourisme, « le manque de chambre d’hôtels affectent passablement certains quartiers ; afin de pouvoir tenir nos objectifs, nous devrons construire entre 7 et 10,000 chambres d’hôtels dans les 10 années à venir. Nous en avons autorisé la construction de 12,000 ; ne reste plus qu’à convaincre les hôteliers à construire ».

Ce manque se fait tout particulièrement ressentir aux abords du littoral où les locations saisonnières ont pris le relais, avec en moyenne 4,400 à 5,900 locations mensuelles bouclées entre mai 2017 et avril 2018, ainsi que 17,000 nouvelles annonces sur les différents sites de locations saisonnières.
Proportionnellement, c’est 7 fois plus qu’à New York et 5 fois plus qu’à Amsterdam !

L’Union des Hôteliers de Tel Aviv estime que le nombre de chambres d’hôtels existantes à Tel Aviv est de 8,800, chiffre qui contrevient avec celui de la mairie qui parle de 10,500 chambres.
Le taux de remplissage de ces-dernières au cours des 2 dernières années était de 76.50 % selon le BCS – Bureau Central des Statistiques – avec un pic à 80 % durant l’été.
La plupart des hôtels construits ces-dernières années dans la ville sont des hôtels de petite taille ne comptant pas plus d’une dizaine de chambres et dont la construction fut longue, tandis que mettre un appartement en location saisonnière ne demande tout au plus que quelques semaines de travaux et quelques clics ; sans autorisation particulière, ni permis ou autre…
Les locations saisonnières ont de beaux jours devant elles à Tel Aviv !

Calcalist

Ouvrir un compte bancaire en Israël

Cliquez ici