Baisse de ventes de VEFA qui devient ... une augmentation ! - Crédit Immobilier en Israël et en France
office@kne-ltd.com

Baisse de ventes de VEFA qui devient … une augmentation !

Tandis que les ventes de VEFA – Vente en État Futur d’Achèvement – enregistrent une baisse en valeur absolue de 8 % au cours de la période été et fêtes (août-octobre), avec 7,590 appartements vendus, semble qu’une fois les jours chômés supprimés, le nombre de ventes/jour serait en augmentation durant cette période.

Les chiffres de l’opération  » construire sa propre maison  » et des groupements d’achats sont cependant en chute.

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – le nombre de ventes d’appartements durant la période août-octobre 2019 serait en chute de 8.80 %.
Pour rappel, cette période est également celle des vacances estivales, mais surtout celle des fêtes religieuses.
Ainsi, lorsque l’on supprime les jours chômés au cours de cette dernière, la chute est ramenée à 5.80 %.

Dans son étude le BCS fait la distinction des appartements en cours de construction disponibles à la vente et ceux ne l’étant pas, à l’instar des opérations  » construire sa propre maison  » et des groupements d’achats.
Les chiffres mettent en lumière 7,590 ventes et 3,900 logements en cours de construction mais non-disponibles à la vente.
Une fois ces différentes données prises en compte, mais également les chiffres purgés des jours chômés, l’on passe d’une baisse de 8 % à une augmentation du nombre de ventes de VEFA de 3.60 %, soit un chiffre en adéquation avec ceux observés depuis mars 2018, à savoir une augmentation mensuelle moyenne du nombre de ventes de ce type d’appartements de 2.80 %.
Ce sont donc les logements en cours de construction et non-disponibles à la vente qui minent les chiffres des ventes.
De fait, une fois les données saisonnières mises de côté (vacances, fêtes religieuses, jours chômés, etc…) mises de côté, leur nombre est en baisse de 22.70 %.

Lorsque l’on s’intéresse à la répartition géographique, c’est le Centre du pays qui l’emporte avec 27.30 % des ventes, soient 2,649 logements, dont 1,563 à Tel Aviv ; pour le Sud, il est question de 1,186 appartements, tandis que le Nord totalisent 642 ventes.
Haifa est à 987 ventes durant la même période, la Capitale loin derrière avec 437 ventes ; vient enfin la Judée-Samarie avec 128 logements vendus.

Or Yehuda connaît une très forte progression avec 475 ventes au cours du 3e trimestre 2019 contre 49 au cours du second ; même constat pour Shoham qui passe de 36 à 338, ainsi que Kiryat Gat qui passe de 2 à 153.
Les villes de Lod, Ramleh, Yehoud et Kiryat Uno connaissent des courbes similaires.
Beer Sheva passe de 631 ventes à 338 ; elle n’est toutefois pas la seule à connaître une chute et est rejointe par Ramat Gan, Naharya, Rishon LeTsyon et – surprise – Tel Aviv !

Enfin, fin octobre 2019 36,270 logements en VEFA étaient disponibles à la vente contre 37,560 fin septembre 2019.

Calcalist

majord’home

Cliquez ici