Chargement...

Les emprunts reviennent plus chers à Béer Sheva qu’à Tel Aviv !
Les emprunts reviennent plus chers à Béer Sheva qu’à Tel Aviv !

Tandis que le taux moyen pour les emprunteurs ayant fait une acquisition dans un périmètre de 40 km de Tel Aviv oscille entre 1.46 et 1.65 %, celui de ceux ayant fait une acquisition dans un périmètre de 80 km et plus oscille entre 1.63 et 2.01 %.

Selon les chiffres publiés par la BCI – Banque Centrale d’Israël – ceux ayant fait l’acquisition d’un appartement dans le Centre du pays bénéficient d’un meilleur taux d’emprunt que ceux dans les quartiers les plus modestes, également connus sous le nom générique de Périphérie.
Ce constat est une des conclusions faisant suite à une étude menée par le département Recherche de la BCI s’interessant aux différents facteurs ayant un impact sur le taux d’un emprunt afin de mettre en lumière les risques inhérents au marché immobilier et fonctions de la zone géographique du bien au nombre desquels la possibilité pour la banque de vendre le bien en cas de saisie, ou encore le potentiel d’augmentation de la valeur du bien objet du financement.
De fait, ces deux critères seront par exemple directement liés à la localisation du bien.
Pour ce faire, l’étude s’est appuyée sur 80,000 dossiers de financements décaissés entre 2010 et 2013.

Semble que la position du bien par rapport à Tel Aviv, ainsi que les facteurs socio-économiques ont un impact sur le taux accordé par les banques.
Ainsi, tandis que le taux moyen pour les emprunteurs ayant fait une acquisition dans un périmètre de 40 km de Tel Aviv oscille entre 1.46 et 1.65 %, celui de ceux ayant fait une acquisition dans un périmètre de 80 km et plus oscille entre 1.63 et 2.01 %.
À noter que la majorité des ménages faisant l’acquisition d’un bien immobilier résident dans ce-dernier.
Par ailleurs, 71.80  % des ménages seraient propriétaires d’au moins un bien immobilier et au moins 85 % d’entre ont sollicité un crédit immobilier pour ce faire.

Une note positive toutefois : la concurrence entre les banques permet de faire baisser les taux.
Ainsi, l’installation d’une nouvelle banque dans une ville permet aux emprunteurs de cette dernière de jouir d’une baisse de taux moyenne de 0.016 %.
Ceux changeant de résidence principale bénéficient en moyenne d’un taux plus faible de 0.03 % par rapport à ceux faisant l’acquisition de leur premier logement, tandis que les investisseurs bénéficient d’un taux moyen inférieur de 0.07 %.
Pour ceux contractant un emprunt avec la banque au sein de laquelle ils possèdent un compte bancaire, le taux sera en moyenne inférieur de 0.13 %.
Enfin, les plus hauts salaires, bénéficieront pour un même emprunt (lieu, pourcentage de financement, etc…) d’un taux plus bas de 0.02 %.

Ynet

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!