Chargement...

La Banque Centrale d’Israël continuera à s’ingérer dans le cours des devises.
La Banque Centrale d’Israël continuera à s’ingérer dans le cours des devises.

Le dollar se renforce par rapport au shekel suite à un achat massif de la devise par la BCI – Banque centrale d’Israël – et ce contre l’avis de TAF, ancien conseiller du gouverneur de la BCI et membre de la commission monétaire jusqu’en 2013.

Dans sa volonté de renforcer le dollar par rapport au shekel, la BCI a fait l’acquisition de plusieurs millions de dollars les 31/01/2017 et 1/02/2017.
Le 31/01/2017 le cours du dollar était provisoirement remonté avant de retomber à 3.769 ILS, puis 3.769 avant un nouvel investissement massif de la part de la BCI au 1/02/2017 pour remonter de 0.25 % et finir à 3.778 ILS.

Depuis début 2017, le shekel s’est renforcé de 2 % par rapport au dollar affectant les exportations et le marché israélien dans son ensemble ; d’où l’interventionnisme de la BCI.
Mais la chute du dollar face au shekel est encore plus impressionnante ; de fait début 2016, le cours était de 1 USD contre 3.97 ILS ; ainsi, le dollar s’est dévalué de 5 % par rapport au shekel en l’espace de 12 mois.
Dans le même temps, le dollar s’est renforcé en moyenne de 0.90 % par rapport aux autres devises.

En parallèle de cet interventionnisme, Beri TAF, qui a quitté la commission monétaire en 2013 estime que  » l’intervention sur le cours des devises n’est finalement qu’une subvention voilée pour les exportateurs, ainsi il serait bon de reconsidérer ce type d’intervention ; par ailleurs, ce type d’intervention d’intervention doit rester ponctuelle « .

Pour certains professionnels du milieu de la Finance, il s’agît là de spéculation et de manipulation des marchés ; de fait, le shekel se renforce généralement face au dollar en fin de semaine.
Selon Yossi FRANK, PDG d’Energy Finance  » nous sommes en présence d’une grossière et évidente manipulation du dollar par rapport au shekel. Plutôt que de manipuler les cours des devises, la BCI devrait prévoir des couvertures afin d’éviter une chute du dollar face au shekel et ainsi protéger les exportateurs « .

Concernant le taux directeur des États-Unis, il a été révisé par la Réserve Fédérale le 01/02/2017 au soir ; de l’avis des experts, il devrait osciller entre 0.50 % et 0.75 %.
Lors de la dernière augmentation du taux directeur, le gouverneur de la BCA – Banque Centrale Américaine – a expliqué qu’elle prévoyait trois augmentations du taux directeur pour l’année 2017.
À la Réserve Fédérale, l’on attend les décisions du gouverneur de la BCA, mais également du Président TRUMP en matière d’économie, afin d’avoir un retour du marché américain.

The Marker

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!