Chargement...

Immobilier en Israël : quelles sont les villes qui ont connu la plus forte augmentation en 2020 ?
Immobilier en Israël : quelles sont les villes qui ont connu la plus forte augmentation en 2020 ?

En dépit de la crise de Covid-19 et du manque de visibilité sur le marché Immobilier en Israël, fin 2020 l’Immobilier enregistrait une augmentation moyenne de 4 % sur l’ensemble de l’année.

Quelles villes présentent les plus fortes augmentations ? Quelle est la seule ville qui a connu une baisse ?

Mi-février 2021, le BCS – Bureau Central des Statistiques – publiaient les women seeking men lehigh valley : augmentation moyenne des prix de 4 %, avec un prix moyen d’achat de 1,574,000 ILS contre 1,544,000 ILS fin 2019.

Une étude menée par l’Ordre des experts immobiliers israéliens met en lumière que toutes les villes étudiées ont été touchées par les augmentations de prix, exception faite de Haïfa, qui a connu une baisse de 4 %.

dating an indian woman
Adjacente à Tel Aviv, elle connaît la plus forte augmentation du classement, soit 19 % avec un prix moyen de 2.39 millions de shekels fin 2020 contre 2.002 fin 2019.
Si l’on s’intéresse à la taille des appartements, l’on constate que les F-1 et F-2 ont connu une augmentation de 9 % avec un prix moyen de 1,460,000 ILS, tandis que les F-3.5 et F-4 ont connu une augmentation de 19 % avec un prix moyen de 2,680,000 ILS.

Les grands gagnants (ou perdants, selon le point de vue) sont les F-2.5 et F-3 qui connaissent une augmentation de 34 % (!) avec un prix moyen de 1,590,000 ILS et les F-4.5 et F-5 qui avec un prix moyen de 3.100.000 ILS connaissent une augmentation de 32 %.

Au sein de l’Ordre, l’on explique ces augmentations en raison de la proximité de Ramat Gan à Tel Aviv d’une part, mais également du fait du confinement qui a fait prendre conscience de l’importance de la taille d’un appartement.

Beit Shemesh
Dans la banlieue de la Capitale Jérusalem, Beit Shemesh a également connu une belle augmentation de 15 % avec un prix moyen d’un appartement de 1,360,000 ILS, contre 1,180,000 ILS fin 2019.

Les F-2.5 et F-3 y connaissent une augmentation de 15 % avec un prix moyen de 1,180,000 ILS et les F-3.5 et F-4 avec un prix moyen de 1,450,000 ILS connaissent une augmentation similaire.

L’augmentation est cependant plus forte pour les grandes surfaces !

Ainsi, les F-4.5 et les F-5 ont connu une augmentation de 19 % avec un prix moyen de 1,770,000 ILS ; l’augmentation est plus forte pour les F-5.5 et les F-6, à savoir 22 % pour un prix moyen de 2,070,000 ILS.
Au sein de l’Ordre, l’on explique ces augmentations en raison de nouveaux accès routiers ouverts ayant catalysé l’attrait pour cette ville.

Bat Yam
Dans la première couronne de Tel Aviv et devant d’ici 2023 être rattachée à cette dernière, Bat Yam est depuis longtemps déjà dans le viseur des investisseurs.
Pas étonnant qu’elle atteigne la 3ème place du classement avec une augmentation moyenne de 13 % et un prix moyen de 1,771,000 ILS.

Tandis que les F-2.5 et F-3 ont atteint un prix moyen de 1,480,000 ILS avec une augmentation de 11 %, les F-3.5 et F-4 ont paradoxalement connu une légère baisse de 1 % avec un prix moyen de 1,960,000 ILS.

Les F-4.5 et les F-5 ont connu une augmentation de 6 % avec un prix moyen de 2,870,000 ILS, augmentation similaire à celle des F-1 et F-2 qui atteignent un prix moyen de 1,210,000 ILS.
Au sein de l’Ordre, l’on justifie ces augmentations par l’engouement provoqué par les nouvelles constructions bordant le Parc en devenir, proche de Rishon LeTsyon.

Rishon Le Ziyon
En quatrième place arrive la ville de Rishon LeTsyon avec une augmentation moyenne de 12 % pour un prix moyen passant de 1,780,000 ILS fin 2019 à 1,995,000 ILS fin 2020.

Les F-4.5 se sont valorisés durant 2020 de 24 % pour atteindre un prix moyen de 2,590,000 ILS, contre 2,090,000 ILS fin 2019.

Pour ce qui est des F-2.5 et F-3, ils atteignent les 1,510,000 ILS fin 2020 avec une appréciation de 18 %.
Augmentation plus modeste pour les F-3.5 et F-4, à savoir 7 % avec un prix moyen de 1,880,000 ILS.
Les grands appartements, à savoir F-5.5 et F-6 ont perdu 3 % passant de 2,600,000 ILS à 2,540,000 ILS.

Les autres villes
Rehovot, qui jouit d’un véritable renouvellement au cours des dernières années, voit les prix de l’immobilier en son sein se renforcer de 11 % avec un prix moyen de 1,890,000 ILS.

Juste après vient Ashdod avec une augmentation de 10 % et un prix moyen fin 2020 de 1,650,000 ILS.
Suivies de la capitale Jérusalem qui connaît une augmentation de 9 %, Netanya avec 7 %, 6 % à Ashkelon ; à la surprise générale, Tel Aviv est loin derrière dans le classement avec un très honorable + 5 %.

Kfar Saba et Beer Sheva connaissent une augmentation de 4 %, suivies par Bnei Brak et ses + 3 % ; 2 % à Petah Tikva et seulement 1 % à Holon.

Seule baisse, Haïfa qui perd 4 % sur l’ensemble de l’année.

Cette baisse est à imputer au fait que quasiment aucun projet immobilier n’a été mis en chantier faute de permis de construire délivrés pour ce faire.
La plupart des transactions réalisées furent des transactions dites de seconde main, généralement moins chères que celles de première main.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!