office@keren-nolyor-el.com

7% d’augmentation du taux d’endettement des ménages

7% d’augmentation du taux d’endettement des ménages

Les crédits immobiliers représentent à présent 69% de l’endettement total des ménages. Cette forte majoration est due principalement à l’augmentation du prix des logements, qui incite les acheteurs à prendre plus de crédits immobiliers qu’auparavant.

Pendant l’année 2014 le taux d’endettement des ménages et, par conséquent, leur dette totale, a atteint des niveaux record en comparaison avec les années précédentes.

Des données qui ont été récemment publiées par la Banque d’Israel indiquent que le solde d’endettement des ménages avait connu une augmentation de 7% en 2014, ce qui se traduit par une hausse de 28,4 milliards de shekels. Le nombre de nouveaux crédits immobiliers augmenta de 5,2%, ce qui représente une augmentation de 15 milliards de shekels.

A la fin de l’année 2014, l’intégralité des crédits représentait un total de 303 milliards de shekels. La dette des ménages, elle, représentait 438 milliards de shekels, ce qui veut dire que les crédits immobiliers représentaient 69% de la dette totale, et comptaient pour un pourcentage similaire pendant les dernières années.

En décembre 2014 l’endettement des ménages connu une croissance de 0,7%, ce qui représente un l’équivalent de 3,2 milliards de shekels.

Les crédits immobiliers représentent à présent 69% de l’endettement total des ménages. Cette forte majoration est due
principalement à l’augmentation du prix des logements, qui incite les acheteurs à prendre plus de crédits immobiliers qu’auparavant.

Pendant l’année 2014 le taux d’endettement des ménages et, par conséquent, leur dette totale, a atteint des niveaux record en comparaison avec les années précédentes.

Des données qui ont été récemment publiées par la Banque d’Israel indiquent que le solde d’endettement des ménages avait connu une augmentation de 7% en 2014, ce qui se traduit par une hausse de 28,4 milliards de shekels. Le nombre de nouveaux crédits immobiliers augmenta de 5,2%, ce qui représente une augmentation de 15 milliards de shekels.

A la fin de l’année 2014, l’intégralité des crédits représentait un total de 303 milliards de shekels. La dette des ménages, elle, représentait 438 milliards de shekels, ce qui veut dire que les crédits immobiliers représentaient 69% de la dette totale, et comptaient pour un pourcentage similaire pendant les dernières années.

En décembre 2014 l’endettement des ménages connu une croissance de 0,7%, ce qui représente un l’équivalent de 3,2 milliards de shekels.

Comments are closed.