office@keren-nolyor-el.com

Israël: augmentation accrue des prises de nouveaux crédits immobiliers au mois de mai

Israël: augmentation accrue des prises de nouveaux crédits immobiliers au mois de mai

La prise de nouveaux crédits immobiliers au mois de mai est décuplée à cause de préoccupations concernant la hausse attendue de la taxe d’achat sur les maisons achetées à des fins d’investissement.

Selon les estimations de sources du secteur bancaire, la prise de nouveaux crédits immobiliers au mois de mai pourrait franchir le seuil des 5 milliards de NIS.

Apparemment, le mois de Mai sera un mois particulièrement mémorable en terme de prises de nouveaux crédits immobiliers, en raison de préoccupations que la taxe sur les achats de maisons à fin d’investissement pourrait augmenter. Des sources du secteur bancaire estiment que les prises d’hypothèques de mai pourraient franchir le seuil des 5 milliards de shekels, ce qui est environ 10% supérieur à la moyenne mensuelle de l’année écoulée.

Selon un cadre supérieur du secteur bancaire, au cours du mois dernier les banques prêteuses de crédits immobiliers ont vu une certaine concentration des demandes de financement, et les entrepreneurs, eux aussi, ont été témoin et ont enregistré une demande énorme.

Tous les derniers mois ont été forts pour le marché hypothécaire. Des crédits immobiliers d’une valeur de 5,6 milliards de shekels ont été pris en Mars par exemple, avec des quantités plus modestes de 4,71 milliards de shekels en Avril, 4,62 milliards de shekels en Février, et 4,57 milliards de NIS en Janvier.

Le sentiment positif a commencé avec l’annulation du plan de TVA à 0% de l’ancien ministre des Finances Yair Lapid, qui eut pour effet d’amener beaucoup de jeunes couples sur le marché des crédits immobiliers. Et la suite de l’annulation se fait encore sentir. A cela, il faut ajouter les rapports que le nouveau ministre des Finances, Moshe Kahlon, compte élever la taxe d’achat sur ​​les maisons achetées à des fins d’investissement.