office@keren-nolyor-el.com

Les nouvelles initiatives apporteront-elles réellement des prix abordables de logements en Israël?

Les nouvelles initiatives apporteront-elles réellement des prix abordables de logements en Israël?
Afin d’augmenter l’offre de logements, le cabinet du logement approuve le plan « prix ciblé » et le mettent sur la voie rapide pour gagner des droits de construction supplémentaires.

Le Cabinet du Logement a approuvé lundi deux initiatives clé par le ministre des Finances Moshe Kahlon pour baisser le prix des logements. Une des initiatives a été conçue pour élargir le plan «prix ciblé » qui accorde aux entrepreneurs des terrains à des prix réduits, et un autre pour permettre aux développeurs de construire plus sur leurs terres sans bureaucratie excessive.

Les ministres ont approuvé l’élargissement du plan « prix ciblé », qui offre des terres aux constructeurs à des rabais de 10% à 80% du moment qu’ils transmettent les économies aux acheteurs, à travers tout le pays y compris les zones périphériques. Le programme devrait permettre de réduire le coût d’une maison pour les primo-accédants ( du moins ceux ayant droit à cet avantage) par quelque 200.000 shekels (près de $53,000).

Pendant ce temps, les ministres ont également approuvé une proposition qui permettrait aux promoteurs immobiliers résidentiels d’ajouter autant que 20% d’espace de plus à leurs nouveaux projets, y compris ceux qui sont déjà en cours de construction, à travers un processus d’approbation accélérée.

Les demandes de construction allant jusqu’à 20% de plus sur les propriétés existantes ne seraient plus considérées comme des changements majeurs, exemptant les constructeurs de remplissage des plans aux autorités de planification – un processus fastidieux et coûteux. Les droits de construction supplémentaires cependant, doivent aller sur l’ajout d’appartements, pas d’autres utilisations, et au moins la moitié des unités dans le bâtiment doivent être petits appartements de 75 mètres carrés ou moins.

Les deux initiatives viennent alors que le gouvernement peine à éteindre une surchauffe du marché du logement. Le dimanche, la Banque Centrale d’Israël a indiqué que les nouveaux prêts hypothécaires contractés en Juin ont atteint un record de 6,99 milliards de shekels, gonflés en partie par les investisseurs immobiliers qui se sont précipité pour acheter des maisons en avance d’une hausse de la taxe d’achat (une des autres initiatives de Kahlon).

Kahlon a rencontré une certaine opposition au plan «prix ciblé» de la part du ministre de l’Economie Arye Dery, qui a dit qu’il était d’accord avec le plan en principe, mais a insisté pour que celui-ci soit approuvé avec le budget 2015-2016 de la Knesset.

Eran Nitan, directeur du budget adjoint du ministère des Finances, a estimé que le programme de prix cible coûterait au gouvernement 2,5 milliards de shekels en 2015-16.

En dépit de ses préoccupations, Dery a voté en faveur du plan «prix ciblé». La proposition visant à alléger les droits de construction a été soutenue par tous les ministres, mais fait face à une forte opposition de la part des autorités locales, qui sont censées se battre contre à la Knesset et la Haute Cour de justice.

Le Trésor cependant, a l’espoir que l’assouplissement des règles mette des milliers de foyers supplémentaires sur le marché en libérant les constructeurs de longs processus d’approbation. Mais Akerman a averti qu’il était peu probable que les choses se passent en douceur alors que les développeurs faisaient la queue pour obtenir une approbation accélérée.

Une troisième, plus petite initiative exige que tous les travailleurs du bâtiment qui sont étrangers ne fonctionnent que sur des projets de constructions résidentielles, au lieu de bureaux et de constructions commerciales.

Contact

Cliquez ici

Comments are closed.