Chargement...

Tel Aviv : un nouveau souffle de vie pour l’ancien site du Dolphinarium approuvé en dépit des objections
Tel Aviv : un nouveau souffle de vie pour l’ancien site du Dolphinarium approuvé en dépit des objections

Le plan implique 250 à 300 appartements et un hôtel de 450 chambres à l’est du Dolphinarium dans un gratte-ciel de 25 étages.

Malgré les nombreux opposants au projet Dolphinarium, la Commission d’Aménagement et du Bâtiment du district de Tel Aviv a récemment rejeté les objections et approuvé le plan. Au même temps, les objections faites à la division du montant des recettes du projet, dont la plus grosse partie bénéficiera le développeur juif allemand Josef Buchmann, seront réorganisées à travers un nouveau plan à travers la reconsolidation et la division du terrain, qui divisera les droits de bâtiment entre Buchmann, la municipalité de Tel Aviv et le cadastre d’Israël.

Le plan pour l’enceinte du Dolphinarium comprend la transformation de la zone de la promenade de Tel Aviv occupée par ce qui était autrefois un dolphinarium en espace public ouvert qui permettra de maintenir la continuité de la promenade. Buchmann, le propriétaire, qui va abandonner le terrain, recevra d’autres terrains à l’est entre les rues Hayarkon, Hacarmelit, Hakovshim, et Herbert Samuel. Un plan a été promu pour la construction de 46.000 m² sur le site, dont la moitié sera pour la construction de 250 à 300 appartements et l’autre moitié pour un hôtel de 450 chambres.

De nombreuses objections ont été déposées à l’égard du plan par les propriétaires vivant à proximité du site du projet ; les propriétaires d’entreprises, qui affirment que le plan est imparfait, les organisations à but non lucratif comme Adam, Teva, V’Din ainsi que le Mouvement pour la Qualité de Gouvernement en Israël, qui allégue que Buchmann, qui a négligé le bâtiment Dolphinarium pendant des années depuis l’attentat de 2001, va obtenir une somme de plus de 1 milliard de NIS de la part de la municipalité sous la forme d’autres terrains de propriété publiques avec de nombreux permis de construire au détriment du Trésor Public.

La Commission de Planification et de Construction du District a entendu les objections, et a décidé de rejeter la plupart des défauts de planification présumés, et d’approuver le plan comme valable, sous réserve de plusieurs conditions. Ces conditions comprennent une limite de 25 étages pour les tours, une proportion d’au moins 20% de petits appartements dans la construction résidentielle, 300 places de parking public combinés dans les deux tours, et l’inclusion dans le plan de 900m² de l’espace principal immatriculé au nom de la municipalité pour usage public. D’autre part, la Commission de Planification et de Construction du District a statué que la Commission de Planification et de Construction locale serait responsable de l’élaboration d’un nouveau plan pour la consolidation et la division, qui diviserait les droits de construction dans une transaction tripartite entre Buchmann, la municipalité de Tel Aviv et le cadastre d’Israël, au moment où la part de chacun des trois serait déterminée. Beaucoup d’objections à ce plan ont également été déposées, impliquant les droits fonciers de chacune des parties.

There are 3 comments

Comments are closed.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!