Chargement...

La ville de Herzilya prévoit la construction de maisons sur des îles artificielles

La ville de Herzilya prévoit la construction de maisons sur des îles artificielles

NIS 650,000 seront consacrés à une étude initiale de faisabilité du plan à Herzilya, qui tente de faire face au problème grandissant de la pénurie de logements et de terrains en Israël.

Un nouveau plan commence a être discuté dans les institutions de planification au cours des derniers mois qui revisite une idée qui fut déjà évoquée dans le passé : la construction d’une île artificielle dans la mer Méditerranée.

Le plan innovateur conçu pour lutter contre la pénurie de logements en Israël est promu par l’ingénieur municipal de la ville d’Herzilya et son équipe, et implique la construction de deux îles artificielles à 1,5 kilomètres de la côte sud de Herzilya, en face de la marina existante. La somme de 650,000 shekels sera consacrée à une étude initiale de faisabilité.

Le département d’ingénierie de la municipalité d’Herzilya a déjà approché des sociétés internationales pour obtenir une estimation du coût d’un projet de cette ampleur. Selon l’ingénieur municipal de la ville d’Herzilya, ce projet coûtera des milliards, mais pourrait créer de nouveaux terrains qui permettraient la construction de 40.000 unités de logement. Il a également dit qu’il avait été deja en contact avec les Commissions d’Aménagement et de Construction du District concernant l’idée il y a un an et demi, mais que ceux-ci n’avaient pas accepté. Il a dit qu’il allait à nouveau présenter le plan avec les observations géologiques ainsi que d’autres études de faisabilité à l’Administration de Planification.

Il est déjà clair que de nombreuses objections seront déposées à un plan de ce type par des organisations environnementales si celle-ci va de l’avant. Selon l’ingénieur municipal, il y a beaucoup de gens opposés au plan. La terre doit y être décontaminée, ce qui coûterait plusieurs milliards. Mais si le plan pour les îles artificielles se passe, des dizaines de milliers d’unités de logement pourraient être construites.

Une autre idée soulevée dans le cadre du plan des îles artificielles est d’y déplacer l’aéroport civil qui est actuellement en exploitation à Herzilya.

Des progrès ont été réalisés ces derniers mois au sein de l’Administration de la Planification dans la préparation d’un document de politique pour l’aire marine Méditerranéenne d’Israël en coopération avec l’Union européenne. Ceci est la suite directe de planification de politiques et de documents concernant la région marine préparés dans le passé, tels que le plan de la bande côtière de 1999, la loi sur la Protection sur l’Environnement et des Zones Côtières (2004), et un document de politique formulées en 2007 traitant des îles artificielles pour les infrastructures des installations.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!