office@keren-nolyor-el.com

Crédits immobiliers : Baisse du volume de 24 % en mai 2016

Comparativement à mai 2015, le volume de prêts hypothécaires contractés à baissé de 24 % en mai 2016. Cette baisse s’explique notamment de par l’augmentation de la taxe d’acquisition en juin 2015. Les crédits immobiliers contractés pour mai 2016 totalisent 5,35 milliards de shekels, soit une baisse de 7 % par rapport à l’année passée.

Selon les chiffres publiés par la BCI – Banque Centrale d’Israël, 7,775 nouveaux crédits immobiliers ont été octroyés au mois de mai 2016 contre 10,303 en mai 2015, soit une baisse de 24 % environ ; pour ce qui est du montant total emprunté, il est de 5,35 milliards de shekels, soit une baisse de 7 % par rapport à mai 2015. Cette baisse peut notamment s’expliquer par l’annonce de l’augmentation de la taxe d’acquisition et de la précipitation qu’elle a entraînée en mai 2015.

Toutefois, le volume monétaire alloué aux prêts immobiliers reste toujours importants et devrait à cette allure se clore avec un total de 60 milliards de shekels, soit 5 de moins que l’année passée ; pour mémoire, 2015 fut la forte année connue en matière de prêts immobiliers.

Bien que le nombre de prêts est baissé de 24 %, le volume n’a baissé que de 7 %, ce qui révèle une augmentation du prêt moyen par emprunteur, constat qui renforce les propos tenus la semaine passée par Nadine BODO-TRACHTENBERG, qui seconde le gouverneur de la BCI.

De fait, le prêt moyen contracté pour mai 2016 fut de 688,000 nis contre 559,000 nis pour mai 2015.

Enfin, un indice clef démontre que l’objectif principal de la loi sur la taxe d’acquisition a avorté, à savoir les prêts à la consommation. Les investisseurs ne peuvent solliciter qu’un prêt immobilier de 50 % de la valeur du bien ; ainsi, et pour le reste du financement ces-derniers contractent des prêts à la consommation.

La part de ces prêts par rapport à la globalité des prêts octroyés toutes affectations confondues est passée de 13 % à 16 %, signe que le volume des prêts immobiliers contractés l’a été par des investisseurs, et que ces chiffres sont à la hausse.

Calcalist

Formulaire express

Formulaire express

Cliquez ici