office@keren-nolyor-el.com

1,500 nouveaux logements à Raanana !

Le nouveau quartier devrait être construit en bordure de la route 531 sur un terrain de 420 dunams.
20 % des appartements seront des petites surfaces.
Le Président de la collectivité locale en charge de l’aménagement du territoire :  » le fait de répartir les responsabilités à fait ses preuves ! Le projet a été autorisé en moins d’une année ! ».

La collectivité locale en charge de l’aménagement du territoire de la municipalité de Raanana a validé début septembre 2017 un projet de nouveau quartier à Raanana d’environ 1,480 logements, sur un terrain d’environ 420 dunams qui jusqu’à présent était un terrain agricole détenu par un propriétaire privé avant d’être réaffecté et vendu.
Le nouveau quartier sera situé au sud de Raanana, près de la route 531.
Du fait de la proximité avec l’aérodrome d’Hertseliya, les immeubles ne pourront dépasser les 10 étages.
Par ailleurs, et face à la demande grandissante pour ce genre d’appartements, 20 % du projet seront des appartements de petite et moyenne taille – jusqu’à 75 mètres carrés.
Le quartier comptera environ 50,000 mètres carrées de zones vertes et boisées, mais également de zones piétonnes, de pistes cyclables et de parcs.
Seront également construits des zones commerciales, mais aussi des infrastructures gouvernementales et publiques.
Le projet prévoit également l’aménagement de routes permettant de fluidifier la circulation et de faciliter l’accès à la ville.
Ce projet devrait porter la population de Raanana de 85,000 à 120,000 habitants !
Le projet a été soumis au débat en septembre 2016 ; la plupart des critiques étaient relatives à la valorisation du terrain, mais également l’aménagement du quartier devant composer avec les différents plans d’agrandissement de la route 531.
Ont également été discutées les questions de l’importance des zones vertes et parcs dans le nouveau projet.
La collectivité locale a intégré la plupart des remarques faites à ses plans.
À noter que ce processus s’est fait en un temps record comparé à d’autres plans soumis à approbation. De fait, de la présentation du plan à sa validation, le projet aura été validé en moins de 12 mois tandis que la plupart des plans ne sont validés qu’après 12 mois voire plus….
Cette rapidité est notamment due à la réforme permettant sous certaines conditions – qui dans le cas présent furent réunies – à la collectivité locale de valider un plan sans que ce-dernier ne soit soumis à la collectivité régionale.
Avant cette réforme, les collectivités locales pouvaient uniquement recommander un plan d’aménagement du territoire et seule la collectivité régionale pouvait le valider.
Et le Président de la collectivité locale en charge de l’aménagement du territoire de Raanana de se féliciter :  » c’est la première fois qu’un plan est validé en si peu de temps, mais également par une collectivité locale ! Il semble évident que ce délai record est dû à la réforme voulant qu’une seule collectivité soit en charge de l’intégralité du dossier. Nous nous sommes fixés des objectifs et les avons atteint tout en nous souciant des prix de l’immobilier et de l’accessibilité à la propriété foncière pour tous notamment avec des petites surfaces pour les jeunes couples « .
The Marker

Rachat de Crédit

Cliquez ici