office@keren-nolyor-el.com

Immobilier en Israël : 10 % en possèdent 3 ou plus.

Selon une enquête portant sur les dépenses des ménages, ressort que le nombre de propriétaires multiple augmente tandis que celui de ceux résidant dans leur propre bien est en recul.
56,000 familles possèdent 3 appartements ou plus.
L’échéance prêt moyenne est de 3,400 ILS.

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques -portant sur les dépenses des ménages, au cours des 15 dernières années, le nombre d’israéliens possédant 2 appartements ou plus à considérablement augmenté représentant 10 % des ménages en 2017 contre 3.20 % en 2003.
Par ailleurs, environ 56,000 familles, soit 2.20 % de l’ensemble des ménages, posséderaient 3 appartements ou plus.

Parallèlement à ces chiffres, le nombre de propriétaires d’un unique appartement à chuté, passant de 69.50 % en 2003 à 61.80 % en 2017.
Autre fait surprenant, ceux n’en possédant aucun sont passés de 29 % en 2007 à 28.20 % en 2017.

De moins en moins de ménages habitent dans leur bien : 66.5 % en 2017 contre 70.2 % en 1997.
Ce chiffre est inférieur à la moyenne européenne qui est de 70 % avec comme extrêmes l’Allemagne et ses 51.40 % et la Roumanie avec 96.80 %.

Lorsque l’on s’intéresse aux déciles socio-économiques, l’on constate que 35.70 % des plus modestes vivent dans leur appartement en 2017 contre 40.70 % en 2012.
Pour le décile le plus élevé le chiffre est stable et est de 84.20 % ; de même pour le 7ème qui se maintient à 76.80 % et le 4ème avec 64.50 %.
Toutefois, lorsque l’on a une approche territoriale de la question, en répartissant le territoire en 5 zones allant de la plus proche à la plus éloignée de Tel Aviv en matière de transports et d’accessibilité, l’on constate que plus l’on se rapproche de Tel Aviv plus le taux de ménages vivant en location y est élevé, à savoir 34.40 % et ceux vivant dans leur appartement y est faible, soit 60 %.

La valeur moyenne d’un appartement est de 1.8 millions de shekels avec un loyer moyen de 3,183 ILS/mois.
Comme l’on peut s’y attendre la valeur moyenne du logement est fonction du décile socio-économique auquel appartient le ménage.
Pour le décile le plus élevé, la valeur est de 2.73 millions de shekels, 1.82 pour le 7ème décile et 1.2 pour le plus faible.

En matière de crédit immobilier, 46 % des ménages appartenant au 7ème décile ont un emprunt en cours, 45.40 % pour le 9ème, 44.50 % pour le 8ème.
Seuls 34.60 % du 10ème décile ont un emprunt en cours et le chiffre tombe à 17.80 % pour le décile le plus faible.
Le coût moyen de l’emprunt est de 3,393 ILS/mois, avec un paiement fonction du décile socio-économique auquel appartient le ménage.
Ainsi, le décile le plus élevé paie en moyenne 5,938 ILS/mois avec un solde restant dû moyen de 545,000 ILS, tandis que le plus faible paie 1,541 ILS/mois avec un emprunt 2.8 fois plus faible.

Calcalist

La formule infiné

La formule Infiné

Cliquez ici