Chargement...

Augmentation record des prix de l’immobilier : + 7.20 % en une année !
Augmentation record des prix de l’immobilier : + 7.20 % en une année !

Selon les chiffres du BCS, les prix de l’immobilier ont augmenté de 0.70 % entre les périodes avril-mai 2021 et mars-avril 2021.

À l’échelle des 12 derniers mois, sont enregistrés des naked dating watch online http://credit-immobilier-en-israel.com/dating-a-band-member-rules/ : + 8.80 % pour le Nord, + 7.30 % pour la région Centre, + 6.90 % à Tel Aviv, + 6.80 % pour la Capitale, + 6.10 % à Haïfa et 6 % pour le Sud.

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – publiés le 15/07/2021, les prix des appartements ont augmenté de 0.70 % entre les périodes avril-mai 2021 et mars-avril 2021 : + 1.40 % pour le Nord, + 1.30 % à Tel Aviv, + 0.10 % pour la Capitale, + 1.20 % à Haïfa et + 0.90 % pour le Sud ; pas de changement toutefois pour la région Centre.

À l’échelle des 12 derniers mois, il s’agit d’une augmentation moyenne de 7.20 % sur l’ensemble du territoire et bien que certaines régions aient moins augmenté, toutes ont connue une augmentation de leurs prix : + 8.80 % pour le Nord, + 7.30 % pour la région Centre, + 6.90 % à Tel Aviv, + 6.80 % pour la Capitale, + 6.10 % à Haïfa et 6 % pour le Sud.

Lorsque l’on s’intéresse au type d’appartements, l’on remarque que les VEFA enregistre une croissance moyenne de leur prix de vente de 2.90 % entre les périodes avril-mai 2021 et mars-avril 2021, soit une augmentation de 3.70 % au cours des 12 derniers mois étudiés, tandis que la part des VEFA vendus dans le cadre d’opération dites de prix ciblé passe de 27.50 % en avril-mai 2021, contre 27.50 % en mars-avril 2021.

Il est rappelé aux termes du rapport que cette augmentation critique rappelle énormément les chiffres de l’Immobilier peu avant l’entrée en fonction de Moshé Kahlon, ancien ministre des Finances, qui avait tenté diverses mesures visant à refroidir le marché : opérations dites de “prix ciblés”, augmentation de la taxe d’acquisition pour les investisseurs.

Il apparait donc urgent que le Gouvernement entrant entreprenne des mesures permettant de ralentir la flambée actuelle des prix, voire les faire baisser, avant que la situation ne devienne incontrôlable.

D’ailleurs, l’actuel ministre des Finances, Avigador Libermann, a réagi à la publication de ces chiffres, faisant savoir qu’il convenait de réagir sans plus attendre et qu’il allait avant la fin juillet réflechir à des solutions avec l’actuel ministre du Logement, Zeev Alkin.

En parallèle de l’indice des prix à l’achat de l’Immobilier, ont également été publiés ceux de lindice du coût de la Construction : + 0.60 % au cours du mois de juin 2021 et + 3.40 % au cours du premier semestre de la même année.

Cet indice s’intéresse notamment aux coûts des matériaux de Construction.

La plus forte augmentation enregistrée fut celle du Fer qui a augmenté de 30 % au cours des 12 derniers mois.

Au cours du mois de juin c’est tout particulièrement le Bois qui a augmenté avec une augmentation de 9 %, suivi des matériels de Climatisation + 8.40 %, ceux de construction de chambres fortes +5.00 % et le Fer avec + 3.90 %.

Rappelons qu’en mai l’augmentation de cet indice fut de 0.70 % ; +1.10 % pour la période décembre-janvier, + 0.50 % en mars et + 0.80 % en avril 2021.
Afin de bien prendre conscience de cette flambée, il convient de rappeler qu’en 2020 cet indice n’avait cru que de 0.50 % sur l’ensemble de l’année et de 1.10 % en 2019.

Selon les chiffres du BCS, ce chiffre a augmenté de 3.70 % entre juin 2020 et juin 2021.

Enfin, l’indice des prix à la Consommation a augmenté 0.10 % en juin 2021, avec une augmentation de 1.40 % pour les Légumes frais et 0.80 % pour la Nourriture.
Une baisse de 8.20 % a été enregistrée pour les Fruits frais, et de 3 % pour les Chaussures et le Prêt-à-porter.
Au cours du premier semestre 2020, l’indice des prix à la Consommation a connu une augmentation de 1.60 % : +1.70 % entre juin 2020 et juin 2021.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!