Chargement...

Augmentation de l’Inflation sur fond de croissance de l’immobilier
Augmentation de l’Inflation sur fond de croissance de l’immobilier

L‘Inflation est en augmentation de 2 % depuis le début de l’année 2021 ; au cours des 12 derniers mois (juin 2020-juin 2021), l’Immobilier israélien a connu une augmentation moyenne de 7.70 %.

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – les prix de l’Immobilier ont augmenté en moyenne de 0.60 % au cours de la période mai-juin 2021 comparativement à mars-avril 2021 ; l’on enregistre une augmentation des prix sur pratiquement l’ensemble du territoire.

L’Inflation est en augmentation de 2 % depuis le début de l’année 2021 ; il s’agît de la plus forte hausse depuis 2009.

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – publiés le 12/08/2021 et portant notamment sur les courbes de l’Immobilier ainsi que sur l’Inflation et l’indice des prix à la Consommation, les prix de l’Immobilier ont augmenté en moyenne de 0.60 % au cours de la période mai-juin 2021 comparativement à mars-avril 2021 ramenant l’augmentation à 7.70 % sur l’ensemble de la période juin 2020-juin 2021.

L’immobilier en hausse constante

Au cours de la période mars-avril 2021 à mai-juin 2021, la région Nord a connu une augmentation de ses prix de 1.50 %, le Sud de 1 %, le Centre de 0.90 %, Haifa 0.60 %.
Seules surprises, un petit + 0.20 % pour Tel Aviv et une légère baisse de 0.30 % pour la capitale Jérusalem.

Toutefois, ces chiffres sont bien plus impressionnants lorsqu’ils sont mis en perspective avec ceux de l’année passée.

Ainsi, au cours de la période mai-juin 2020 à mai-juin 2021, les prix de l’Immobilier dans la région Nord ont augmenté de 11.60 %, de 7.20 % au sein de la Capitale, de 7.10 % au sein de Tel Aviv, 7 % au Sud, 6.80 % à Haifa et 6.60 % dans le Centre.

Lorsque l’on s’intéresse uniquement aux VEFA, ces-derniers ont augmenté de 3.20 % au cours de la période mars-avril 2021 à mai-juin 2021, mais de 9.20 % au cours de la période mai-juin 2020 à mai-juin 2021 ; l’on observe par ailleurs que la part du nombre de transactions réalisées dans le cadre des opérations dites de « prix ciblé » est passée de 24.10 % au cours de la période avril-mai 2021 à 19.90 % pour la période mai-juin 2021.

Pour ce qui est du prix moyen d’une transaction, il est passé pour l’ensemble du territoire à 1,704,900 ILS au cours du premier trimestre 2021 a1 1,653,100 ILS pour le second trimestre 2021.

Nous assistons à un retour en douce de l’inflation

En parallèle, le BCS a également publié les chiffres de l’Inflation et l’indice des prix à la Consommation.
L’Inflation, après plusieurs années au cours desquelles elle a stagné, est de retour avec une augmentation de 2 % au cours des 7 premiers mois de l’année 2021.

Le retour de l’Inflation pourrait bien accélérer la décision de la BCI d’augmenter son taux directeur afin de la juguler ; cette augmentation aurait un impact sur l’ensemble de l’Économie israélienne et tout particulièrement les taux d’emprunts.

Toutefois, à l’heure où la BCI rencontre d’ores et déjà les plus grandes difficultés à empêcher le décrochage du shekel face à l’USD et l’EUR, fort à parier qu’elle prendra cette mesure avec les plus grandes réticences et que dans le cas où l’Inflation serait hors de contrôle.

De fait, l’Inflation a surpris le ministère des Finances qui avait initialement tablé sur une augmentation de 0.30 % pour 2021, avant de revoir sa position en juin et de rehausser ses prévisions en les ramenant à 2.20 % pour l’ensemble de l’année 2021.

Rappelons qu’en 2020, l’Inflation avait connu une baisse de 0.70 %.
De son côté, la BCI tablait fin juillet 2021 sur une inflation annuelle totale de 1.70 %.

Actuellement, les prix sont en augmentation dans pratiquement tous les secteurs, tout particulièrement ceux des carburants, en nette augmentation depuis plusieurs mois et ayant évidemment un impact sur l’Inflation.

Autre indice préoccupant, celui du coût de la Construction qui a connu une augmentation supplémentaire de 0.30 % en juillet 2021, et en augmentation de 4 % depuis le début de l’année 2021.
Principalement en cause le prix du Fer qui a augmenté de 30 % au cours des 12 derniers mois.

Cet indice étant appliqué au capital restant dû dans le cadre d’une transaction en VEFA, il a fait passablement augmenter le prix final d’un appartement pour nombre d’acquéreurs.

Tandis qu’en 2019 il n’avait connu qu’une augmentation de 1.10 % et seulement 0.50 % sur l’ensemble de l’année 2020, il est en pleine explosion en 2021 : +0.50 % en mars, +0.80 % en avril, +0.70 % en mai et +0.60 % en juin.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!