Chargement...

Un marché immobilier encore baissier pour le mois de juin 2022
Un marché immobilier encore baissier pour le mois de juin 2022

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – le marché immobilier enregistre encore une baisse des ventes ; seuls 3,546 appartements sur plans ont été vendus au cours du mois de juin 2022, soit bien moins qu’en juin 2021 ou encore plus récemment mai 2022.

Même constat du côté du marché des crédits immobiliers, avec 10.1 milliards de shekels contractés en juillet 2022.

Ces baisses enregistrées n’ont pas encore d’incidence sur l’Indice du coût de l’Immobilier, indice mesurant l’évolution des prix de l’Immobilier. Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – publiés le 14/08/2022, seuls 3,546 appartements sur plans ont été vendus au cours du mois de juin 2022, soit une baisse de 14 % par rapport au mois de mai 2022, et de 26 % par rapport à juin 2021.

Concernant l’Indice du coût de l’Immobilier ; ce dernier publié au cours du mois de juillet 2022 faisait état d’une augmentation des prix de 15.90 % au cours des 12 mois écoulés.

Les données du BCS confirment toutefois un ralentissement du marché immobilier au cours des derniers qui est à corréler avec de multiples augmentations du taux directeur durant la même période ; pour autant, ce ralentissement ne se fait pas ressentir sur les prix de l’Immobilier.

Au cours des trois mois d’avril, mai et juin 2022, 10,968 appartements ont été vendus sur plans, contre 12,814 appartements au cours du trimestre précédent.
Sur l’ensemble des appartements vendus sur plans, 25.20 % l’ont été dans le cadre d’opérations gouvernementales, du type opérations dites de « prix ciblé ».

Tandis qu’au cours de la période avril 2020-juillet 2021 le nombre de transactions connaissait une augmentation mensuelle moyenne de 2.30 %, depuis août 2021, elles sont en baisse, à une cadence mensuelle moyenne de 3.30 %.

Concernant les villes au sein desquelles plus de 400 appartements ont été vendus sur plans au cours des mois avril-juin 2022, arrive en tête Netanya avec 642 ventes, suivie de Tel Aviv, avec 561 ventes, puis Ashkelon (489 ventes), Ramat Gan (473 ventes) et enfin Jérusalem (464 ventes).

Vrai à la fin juin 2022, étaient disponibles à la vente 47,100 logements sur plans, avec une estimation de 13.1 mois pour les vendre tous.

Le BCS publie également les chiffres de la demande d’appartements neufs, qui se composent du nombre d’appartements neufs qui ont été vendus et du nombre d’appartements qui ne sont pas à vendre mais dont la construction a commencé.

Au total, d’avril à juin, la quantité demandée d’appartements neufs s’est élevée à 15,970 appartements – une baisse de 10.20 % par rapport au trimestre précédent ; en juin 2022, leur nombre s’élevait à 5,110 appartements – une baisse de 1.80 % par rapport au mois précédent.

Baisse de 15 % du volume des crédits immobiliers au cours du mois de juillet 2022
Entre-temps, de nouvelles données publiées par la BCI indiquent également un certain ralentissement du marché immobilier local : le volume global de prêts hypothécaires contractés en juillet 2022 était de 10,114 milliards de shekels, soit une baisse d’environ 15 % par rapport au mois précédent.

En 2021, le volume total des prêts hypothécaires contractés franchissait pour la première fois la barre des 100 milliards, avec un total établi à 116,09 milliards de shekels, pour une moyenne mensuelle à 9,674 milliards de NIS.

Pour bien comprendre à quel point 2021 fut exceptionnelle, il convient de rappeler que le volume global en 2020 fut de 78,108 milliards, soit un bond de près de 50 % en 2021.
Fin juillet 2022, le volume contracté depuis le début de l’année est d’environ 79 milliards de shekels.

En parallèle, la BCI devrait annoncer pour la quatrième fois consécutive l’augmentation de son taux directeur, pour ramener son taux de base à 1.75 % soit une augmentation de 0.50 %.

Le taux directeur est commercialisé par les banques sous la formule Prime, qui est le taux directeur majoré de 1.50 % ; ainsi, et pour peu que le Gouverneur décide de le ramener à 1.75 %, le taux de base du Prime avant commission bancaire venant le majorer ou le minorer, serait de 3.25 % contre 1.60 % avant avril 2022.

Cette augmentation pourrait contribuer à freiner les taux de l’Immobilier, mais également et plus généralement l’augmentation du coût de la Vie ; de fait, l’augmentation du taux directeur reste l’un des leviers de base pour lutter contre l’Inflation.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!