office@keren-nolyor-el.com

Renouvellement urbain approuvé pour Beit Hakerem à Jérusalem

 

A Beit Hakerem, 13 bâtiments avec un total de 401 appartements seront construits rue Haarazim pour remplacer les appartements existants.

La Commission de Planification et de Construction du district de Jérusalem a approuvé le dépôt d’un plan de rénovation urbaine pour le quartier de Beit Hakerem à Jérusalem. Le plan concerne le site de la rue Haarazim. Le plan propose de démolir quatre bâtiments résidentiels aux adresses entre les numéros 8 et 14 rue Haarazim, qui ont un total de 154 appartements, et de les remplacer par 13 nouveaux bâtiments de 5 à 19 étages.  A l’heure actuelle, les quatre bâtiments sont tournés vers la rue Haarazim avec un espace public ouvert à l’arrière. Le plan propose de construire six bâtiments résidentiels de six étages donnant sur la rue et sept bâtiments de 10 à 19 étages derrière eux à l’arrière du lot.

A l’origine, le plan pour le site a commencé en tant qu’initiative de la part des locataires, qui par la suite ont contacté la municipalité. La municipalité a assumé la responsabilité de promouvoir le plan, avec la participation des résidents. Dans le passé, le site avait déjà été désigné pour faire parti d’une campagne de rénovation urbaine. L’entreprise Moriah Jerusalem Development Company gère à présent le projet sous l’égide des autorités locales du ministère de la Construction et du Logement.

Le plan propose également quelques magasins, y compris dans les bâtiments faisant face à la rue Saint-Haarazim ainsi que deux classes de maternelle pour un usage public. L’ensemble du projet sera desservi par un parking souterrain. La rue Haarazim sera élargie, et l’implantation de 70 magasins y à été approuvée. La Commission de Planification et du Bâtiment du district de Jérusalem a annoncé au cours des derniers jours qu’elle soutenait ce plan, disant que ce dernier offre un site résidentiel digne et attrayant avec une amélioration significative de l’accès à l’espace public ouvert à tous les résidents du quartier. Selon la commission, les bâtiments résidentiels proposés s’intègreront de manière optimale au quartier existant, conserveront une hauteur de quartier acceptable et délimiteront clairement les limites de la construction municipale avec la ligne de bâtiments élevés qui séparent la périphérie de la ville et l’espace ouvert qui l’entoure. Commentant l’approbation pour le dépôt du plan, Doron Noiwirt, le PDG de Moriah, dit se féliciter pour l’approbation du plan Haarazim, qui est considéré comme étant une étape importante dans la promotion de l’ensemble du projet.

Formulaire express

Formulaire express

Cliquez ici