office@keren-nolyor-el.com

Tama 38 : Que pouvez-vous obtenir du promoteur ? Comment procéder ?

À Ramat Gan un immeuble de 6 appartements va être détruit.
En lieu et place sera construit un nouvel immeuble de 21 appartements avec ascenseur et parking.

De l’aveu d’un des actuels propriétaires au sein de l’immeuble « il faut s’armer de patience dans le cadre d’un Tama 38 ! Il s’agit d’un processus long et difficile avec de nombreux rebondissements, parfois également des arrêts du chantier », avant de renchérir « la mairie, mais aussi l’État décrètent de nouvelles lois et normes avec lesquelles il faut composer ».
« Toutefois, cette patience paie, quand bien même elle prend quelques années ».

« Le choix des prestataires est primordial ; en ce sens, nous avons fait le tour de plusieurs Cabinets d’avocats jusqu’à trouver celui nous correspondant le mieux. Le choix du Cabinet est d’ailleurs primordial, car ce-dernier va défendre nos intérêts et négocier pour nous durant toute la durée du projet, mais également après ».
« L’étape suivante est l’audit des prestataires ; en ce sens, nos avocats nous ont présenté 5 sociétés de construction tout en respectant nos conditions, à savoir que le chef de projet soit également en charge du suivi du chantier ».
« Le choix du constructeur est critique : nombre de projets sont bloqués car les travaux de base ont été mal exécutés, tel que le terrassement par exemple. La base est essentielle ; les promesses viennent après ».

Quid de la rémunération du promoteur ?
Dans le cas de ce chantier, le vieux bâtiment a été détruit pour en reconstruire un nouveau, passant de 6 à 21 appartements sur 10 étages.
C’est ce que l’on appelle un Tama 38/2.
Sur les 21 appartements, le promoteur pourra en vendre 15, dont des rez-de-jardin et des penthouses, ainsi que des F-3 et des F-4.

Que gagnent les actuels propriétaires ?
En plus d’avoir un nouvel immeuble plus beau que l’ancien, ils reçoivent un nouvel appartement !
Ce-dernier se trouvera deux étages au dessus de la position de leur appartement qu’ils possédaient dans l’ancien immeuble, et sera de type F-4 avec une surface oscillant entre 85 et 93 mètres carrés, avec une terrasse de 12 mètres carrés.
Enfin, le promoteur finance l’intégralité des travaux, le Cabinet d’avocats, les différentes assurances requises, ainsi que tous les aspects et prestataires gravitant autour du projet.

Où vivent les propriétaires pendant ce temps-là ?
Le promoteur prend en charge le déménagement des propriétaires, mais également une partie du loyer à payer durant la durée des travaux.

Et le Parking ?
Tandis que dans le précédent bâtiment n’était prévu aucun parking, dans le nouveau chaque appartement jouira d’une place lui étant propre.

Globes

Les formules de prêts

Cliquez ici