office@keren-nolyor-el.com

Mise en chantiers : la réalité pire que les chiffres

Est-ce que les projets de renouvellement urbain permettent d’augmenter l’offre ? Pas vraiment.
De nouvelles vérifications mettent en lumière le fait qu’entre octobre 2017 et septembre 2018 1 appartement sur 4 construits dans le cadre de projets de renouvellement urbain n’a pas été mis en vente, mais donné à l’un des propriétaires au sein de l’immeuble objet de la réfection.
Conséquence : l’offre dans ce type de projets est bien moindre que dans le cadre des promotions classiques.

L’un des outils en matière de lutte contre la crise immobilière que traverse le pays est le renouvellement urbain qui permet d’une part de changer le visage d’une ville, mais également de proposer de nouveaux logements sur le marché.
Ils passent essentiellement par des projets de Tama 38 de type I et II, qui sont initialement des projets destinés à mettre de vieilles bâtisses aux normes sismiques.
Tandis que ceux de type I passent par la réfection du bâtiment, le renforcement de ses fondations pour le mettre aux normes sismiques et l’ajout de quelques appartements, ceux de type II consistent à détruire l’ancien immeuble et reconstruire en relogeant les propriétaires existants.
Dans les faits, quel est l’impact de ces projets sur le marché immobilier ?

De nouvelles vérifications mettent en lumière le fait qu’entre octobre 2017 et septembre 2018 1 appartement sur 4 construits dans le cadre de projets de renouvellement urbain n’a pas été mis en vente, mais donné à l’un des propriétaires au sein de l’immeuble objet de la réfection.
Conséquence : l’offre dans ce type de projets est bien moindre que dans le cadre des promotions classiques.

Les vérifications ont été faites sur la base des chiffres publiés par le BCS – Bureau Central des Statistiques – qui faisaient état de 6,147 mises en chantiers durant cette période et pour ce type de projets sur un total de 44,510 mises en chantiers.
En ressort que sur les 6,147 mises en chantiers, seuls 4,748 appartements se sont retrouvés mis en vente, soient 1,399 appartements qui ont été donnés aux propriétaires au sein des immeubles objets des projets.

Cette enquête a également permis de mettre en lumière que plus la valeur du terrain était faible plus le nombre de nouveaux appartements disponibles à la vente était grand.
Ainsi, à Tel Aviv le ratio est de 2.8 nouveaux appartements pour chaque ancien appartement, tandis que dans le Sud du pays il est de 7 pour 1…

Ynet

Comment créer sa société en Israël ?

Cliquez ici