Chargement...

Transactions immobilières en Israel: un nombre record de maisons vendues au mois de Juin, dont 40% aux investisseurs.
Transactions immobilières en Israel: un nombre record de maisons vendues au mois de Juin, dont 40% aux investisseurs.

Transactions immobilières en Israel: un nombre record de maisons vendues au mois de Juin, dont 40% aux investisseurs.

Le nombre de transactions immobilières a été stimulé par l’introduction de la taxe d’achat du Juin 24.

Dans un rapport  récemment publié par le bureau de l’Economiste en Chef du Ministère des Finances, il a été noté que les ventes de logements de juin ont battues tous les records. Un autre record qui a été atteint a été le nombre de maisons qui ont été vendues à des investisseurs plutôt qu’à des acheteurs de maisons qui projetaient de vivre dans leurs maisons nouvellement acquises.

Un total de 16 100 maisons ont été achetées en Juin, et 40% d’entre elles ont été acquises par des investisseurs.

L’augmentation des ventes peut être attribuée en partie à des acheteurs qui tentaient de faire leur acquisition avant l’augmentation de la taxe d’achat qui est entré en vigueur le 24 Juin.

Les chiffres de ventes viennent à un moment où le coût élevé du logement reste un enjeu public majeur. Les données de l’Economiste en Chef ne portent que sur le volume des ventes et non pas sur les prix auxquels les maisons ont été vendues.

Le volume des ventes résidentielles en juin était supérieur de 42% à ce qu’il était en mai, même si l’augmentation prévue de la taxe d’achat était déjà connue du public à ce moment.

Le rythme des ventes au mois de Juin a dépassé le dernier record de Décembre de 2013, lorsque les investisseurs se sont précipités pour acquérir un maximum de propriétés avant l’abrogation d’une exonération de l’impôt sur ​​les propriétaires de résidences secondaires.

Ohad Danus est le président de l’Association des Evaluateurs Immobiliers, et celui-ci a qualifié l’augmentation des ventes du mois de Juin des «représailles» pour ce qui selon lui était l’augmentation subite du taux d’imposition de la taxe d’achat qui est entrée en vigueur le 24 Juin.

Selon Danus, ce qui est le plus remarquable est non pas le fait que les investisseurs ont précipité leurs achats, mais plutôt le fait que cela montre un manque total de confiance en la capacité des mesures prises par le gouvernement d’apporter une baisse des prix, car si les gens s’attendaient réellement à une chute des prix, ils n’auraient pas été si préoccupés par une augmentation de la taxe à l’achat. Alors que dans les faits le rythme frénétique des acquisitions a alimenté le marché.

Cependant, les chiffres préliminaires pour Juillet indiquent que les ventes de logements ont chuté, avec une proportion particulièrement faible allant aux investisseurs en immobilier résidentiel plutôt qu’aux propriétaires occupants. L’augmentation des ventes de maisons en Juin pour les jeunes couples – qui ont été une préoccupation majeure au cours des dernières années en raison du fait que les maisons dans le centre du pays sont de plus hors de leur portée en termes de prix – était d’un modeste 4% par rapport à mai.

Quant au mois de juin, les ventes immobilières pour les propriétaires qui ont acquis des biens plus chers avec l’intention d’y vivre en eux-mêmes, cependant, a connu un bond de 30% par rapport à mai, atteignant des niveaux jamais vus depuis mai 2010, lorsque ces données ont été rassemblées pour la première fois.

Les fonctionnaires du Trésor ont attribué la disparité entre les ventes de biens de première main et des biens d’occasion à la participation plus élevée des investisseurs dans l’achat de nouvelles constructions. En ce qui concerne les 6400 maisons vendues en Juin « happées » par les investisseurs, les ventes furent si élevées, que le personnel du ministère des Finances a déclaré que celles-ci ont égalées le rythme de vente moyen trimestriel depuis 2007.

 Le rythme frénétique des acquisitions immobilières de Juin a été particulièrement prononcé à Tel-Aviv, où les appartements ont tendance à être plus chers et donc les économies sur un achat réalisé avant l’augmentation de la taxe à l’achat du Juin 24 étaient d’autant plus grandes. 60% des ventes de juin dans la région de Tel Aviv, ce qui représente au total près de 1 000 unités de logement, ont été acquises par des investisseurs, ce qui représente une augmentation totale de 120% des ventes à des investisseurs dans la région par rapport au mois de mai.

A Netanya, il y a eu deux fois le nombre de ventes à des investisseurs par rapport à mai. Notamment, le profil de l’investisseur en immobilier résidentiel moyen dans la zone de Netanya a changé entre Janvier et Juin, avec la proportion de retraités qui a doublé au cours de la première moitié de cette année, se trouvant à 9,5% de tous les investisseurs.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!