Chargement...

Août 2021 : Nouveau record des crédits immobiliers avec un volume de 11.9 milliards de shekels !
Août 2021 : Nouveau record des crédits immobiliers avec un volume de 11.9 milliards de shekels !

Les informations fournies par la Banque Centrale d’Israël portant sur le volume des crédits immobiliers décaissés au cours du mois d’août 2021 ne comprennent pas de détails sur la nature des acheteurs, à savoir s’il s’agit d’investisseurs, de primo-accédants, ou encore de rachats de crédits.

Il est pour autant question d’un best places to hook up toronto décaissés supérieur à 11.9 milliards de shekels.

De même, les chiffres des ventes immobilières réalisées au cours du mois d’août 2021 n’ont pas encore été publiés ; pour peu que la tendance soit similaire à celle des derniers mois écoulés, tout laisse à penser qu’elles devraient excéder les 10,000 opérations.

Le Gouvernement peut-il réellement stopper le cheval lancé à pleine vitesse qu’est depuis longtemps déjà le marché de l’Immobilier ?

D’ailleurs, il semble que ce dernier soit passé au triple galop, pour filer la métaphore, depuis la sortie du premier confinement mis en place pour tenter de parer à l’expansion de la crise de la Covid-19.

À la veille des fêtes religieuses de Tishri, le record mensuel des prêts hypothécaires décaissés a de nouveau été battu en août 2021, avec un volume total de 11.9 milliards de shekels contractés, selon les chiffres de la Banque Centrale d’Israël.

Les données de la Banque Centrale d’Israël ne précisent toutefois pas la répartition entre investisseurs, ceux ayant renégocié un crédit en cours, ou encore les primo-accédants qu’ils aient acheté via le circuit classique ou dans le cadre d’opérations dites de « prix ciblé » (appartements dont les prix très en deçà des prix du marché sont vendus dans le cadre d’une loterie soumise à de nombreux critères de participation).

De même, les chiffres des ventes immobilières réalisées au cours du mois d’août 2021 n’ont pas encore été publiés ; pour peu que la tendance soit similaire à celle des derniers mois écoulés, tout laisse à penser qu’elles devraient excéder les 10,000 opérations, dont au moins un tiers de VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement).

Au cours des derniers mois, les prix de l’Immobilier n’ont de cesse d’augmenter, hausses faisant la Une des différentes revues économiques israéliennes.

Selon des données récentes publiées par le Bureau Central des Statistiques, la hausse annuelle des prix de l’Immobilier de particulier à particulier a atteint 8 %, tandis que les prix des VEFA ont augmenté de pas moins de 12.50 % dans le même temps.

C’est d’ailleurs ce type de biens, qui est grandement responsable de la hausse des prix de l’Immobilier.

Au cours des 8 premiers mois 2021, ce sont pas moins de 75.1 milliards de shekels qui ont été contractés sous forme de crédits immobiliers.

Afin de bien comprendre ce chiffre, il convient de le mettre en perspective : en 2020, année au cours de laquelle un record en matière de crédits immobiliers contractés fut établi, 78 milliards de shekels furent décaissés sur l’ensemble de l’année pour ce même secteur.

Ainsi, il apparaît évident que 2021 devrait être une année record ; record autrement plus important que ce que le Marché des crédits immobiliers a connu jusqu’à présent avec un volume qui devrait selon toutes vraisemblances passer la barre des 100 milliards.

Enfin, et selon les chiffres de l’Économiste gouvernemental, le nombre de transactions immobilières réalisées en 2021 devrait également être un chiffre record, loin devant tout ce qui fut enregistré au cours des années précédentes.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!