Chargement...

Nouveau record de volume de crédits immobiliers en mars 2022 : 13.4 milliards de shekels
Nouveau record de volume de crédits immobiliers en mars 2022 : 13.4 milliards de shekels

Selon les chiffres de la BCI – Banque Centrale d’Israël – 34.6 milliards de shekels de crédits immobiliers ont été contractés au cours du premier trimestre 2022, soit 55 % de plus qu’au cours du premier trimestre 2021, avec notamment un nouveau record enregistré au cours du mois de mars 2022, à savoir 13.4 milliards de shekels décaissés.

Ces chiffres sont enregistrés peu avant la première augmentation du taux directeur, qui mécaniquement fait augmenter le coût de l’emprunt, visant à ralentir le marché de l’Immobilier, mais également à endiguer l’Inflation.

Nouveau record de crédits immobiliers enregistré en mars 2022 : 13.432 milliards de shekels décaissés !

Le précédent record enregistré était en décembre 2021, avec 12.219 milliards de shekels décaissés, ce qui est cohérent, le mois de décembre étant toujours un mois de forte activité sur le marché des crédits immobiliers.

À noter que le mois de février 2022, bien qu’en dessous, ne fut pas en reste avec 11.225 milliards de shekels contractés.

Rappelons que début avril, la BCI a annoncé l’augmentation de son taux directeur pour la première fois depuis plus de 24 mois, le passant de 0.10 % à 0.35 %, et ce pour plusieurs raisons, entre autres le refroidissement du marché Immobilier, ainsi que la jugulation de l’Inflation.

Rappelons par ailleurs, que l’abaissement des taux reste l’un des outils en cas de crise pour permettre la relance de l’Économie ; en ce sens, une banque centrale a tout intérêt à avoir un taux directeur haut, tant que ce dernier permet au pays de rester compétitif.

De même, bien que taux directeur élevé rime avec taux d’emprunt plus cher, il permet aux banques de proposer des épargnes plus rentables, et « accessoirement » de garder des prix de l’Immobilier raisonnables, rendant ce support moins attractif pour les investisseurs qui se dirigeront alors vers d’autres supports.

Nous remarquons ces dernières années une tendance croissante du volume de crédits immobiliers sur fond d’un marché immobilier haussier et irrationnel.

En 2021, le volume total des crédits immobiliers décaissés passait pour la première fois au dessus de la barre des 100 milliards de shekels, avec un total de 116.09 milliards de shekels décaissés pour une moyenne mensuelle de 9.674 milliards de shekels ; en comparaison, en 2020, le volume total était de 78.108 milliards de shekels…

Au total,  34.622 milliards de shekels ont été contractés au cours du premier trimestre 2022, soit 55 % de plus qu’au cours du premier trimestre 2021, au cours duquel ce même volume était de 22.326 milliards.

Ce chiffre est notamment à corréler à ceux précédemment publiés par la BCI faisant état de 5,065 VEFA vendus au cours du mois de février 2022, chiffre similaire à ceux des mois de décembre 2021 et de janvier 2022, soit les mois suivants l’augmentation de la taxe d’acquisition pour les investisseurs, augmentation qui est entrée en vigueur fin novembre 2021, mois qui fut celui de tous les records avec 6,155 logements vendus sur plans.

Depuis l’augmentation de la taxe d’acquisition, les chiffres mensuels ont connu une très légère baisse comparativement à novembre certes, mais restent toujours très élevés, avec environ 15,600 appartements neufs vendus au cours des trois mois qui ont suivi… chiffres similaires aux trois mois précédents, à savoir août-septembre-octobre.

Pire (ou mieux, au choix), lorsque l’on compare février 2022 à février 2021, l’on constate une augmentation de plus de 30 % du nombre de VEFA vendus.

Il convient de noter que ces chiffres ne sont pas surprenants à l’aune des recettes fiscales perçues qui ont permis de résorber de façon significative le déficit budgétaire.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!