Chargement...

Réforme suite à la crise du Logement : les bureaux pourront être réaffectés à l’habitation
Réforme suite à la crise du Logement : les bureaux pourront être réaffectés à l’habitation

Dans son ébauche publiée au sujet des réformes à venir, le ministère des Finances a proposé une réforme de taille en matière de Logement : les promoteurs pourront réaffectés 50 % des surfaces de bureaux à l’habitation.

D’autres dating older man stories ont également été proposées en matière de transports, du secteur de la Hi-Tech et du coût de la Vie.
Transports : les employeurs pourront mettre en place des navettes.
Hi-Tech : l’Intelligence Artificielle devient un chantier national.
Coût de la Vie : les importations seront facilitées.

C’est tard dans la nuit du 7 juillet dernier, que le ministère des Finances a choisi de publier son ébauche des réformes à venir ; le moins que l’on puisse dire est que ces dernières sont de taille et touchent à différents secteurs dont certains cruciaux pour les ménages israéliens.

Le plan de réformes vise à s’appuyer sur trois principes – encourager l’Emploi et investir dans le capital humain, améliorer les infrastructures et réduire la Réglementation qui pèse actuellement de tout son poids dans nombre de secteurs clefs ; en ce sens, il prévoit des modifications législatives sur une variété de questions.

L’une des réformes phares est notamment la lutte contre le coût de la Vie qui passera principalement par l’assouplissement des barrières douanières.

Cet objectif sera atteint notamment grâce à une réduction des normes israéliennes : tout produit conforme aux normes européennes pourra entrer en Israël, et l’État se fiera à la déclaration de l’importateur et à son application sur les marchés au lieu de contrôles à l’entrée en Israël . En outre, le programme vise à accroître la concurrence dans le monde financier par la promotion d’une réforme bancaire qui passera par une ouverture du système bancaire.

Concernant le secteur du Travail, il est proposé d’adopter les recommandations du rapport gouvernemental préparé par le ministère des Transports et fixant des objectifs d’emploi pour 2030. Dans le cadre du rapport, des objectifs d’emploi sont fixés pour chaque sous-secteur en Israël.

Entre autres, le rapport fixe un objectif d’emploi de 70 % pour les hommes ultra-orthodoxes, un objectif d’emploi de 53 % pour les femmes arabes et un objectif d’emploi de 50 % pour la population handicapée.

Dans le même esprit, est également prévu aux termes des réformes à venir, une réforme profonde du système de formation et de reconversion professionnelle voulant que tous les corps et institutions ayant attrait à la Formation et à la Reconversion dépendent du même Office de tutelle.

Dans le cadre de cette ébauche de réformes le secteur de la Hi-tech occupe une place de choix, tout particulièrement l’IA – Intelligence Artificielle – qui est mise à l’honneur et élevée au rang de chantier national, mais également les investisseurs soutenant les start-ups en devenir ; dans cet esprit est ainsi prévu un plan d’échanges d’informations et de savoir-faire entre les sphères industrielles et académiques.

Le secteur du Logement, qui est sans conteste celui qui préoccupe d’ores et déjà les israéliens, n’a pas non plus été oublié.

De fait, les promoteurs seront – pour peu que les réformes soient validées – en droit de réaffecter jusqu’à 50 % des surfaces initialement prévues comme étant des surfaces de bureaux, à l’habitation.

Est par ailleurs proposé de promouvoir un plan visant à permettre à tout un chacun d’entreprendre des démarches d’obtention de permis de construire pour une construction personnelle.

Enfin, a été proposé d’alléger la régulation imposée par les sapeurs-pompiers notamment en charge de délivrer les fameux certificats de conformité à l’occupation des lieux, dit « tofes 4 ».
La régulation est d’ailleurs l’un des chevaux de bataille de ce cycle de réformes en devenir, le Ministère souhaitant l’alléger dans l’ensemble des secteurs de la vie israélienne.
À également été abordé le système Juridique et ont été proposés différents axes aux fins de le rendre plus efficace, la digitalisation étant mise à l’honneur.

Pour finir, le secteur des Transports n’a pas été oublié.
De fait, les bouchons israéliens au regard de la population grandissante conjuguée à l’absence de décentralisation, deviennent l’un des enjeux majeurs, ces derniers affectant la Productivité, sans parler du moral de la Population ou encore des problèmes d’Écologie.

Pour ce faire, le métro apparaît comme une solution de choix, permettant de désengorger les routes et d’éviter les bouchons.
Métro, mais également construction de nouvelles routes et l’encouragement des employeurs à la mise en place de navettes pour transporter leurs employés seront donc les solutions promues pour sortir le pays de cette impasse.

There is one comment

Comments are closed.

Close Menu
error: Ce contenu est protégé !!